Société
URL courte
151148
S'abonner

Une hôtesse de l’air, licenciée par la Malaysia Airlines pour surcharge pondérale de moins d’un kilogramme, a perdu le procès qu’elle avait intenté pour «licenciement abusif», indique The Independent. Le tribunal a établi que la compagnie aérienne avait le droit d’édicter des normes réglementant le poids des membres d’équipage.

Après avoir été licenciée de la Malaysia Airlines pour cause de surpoids d’une livre (454 grammes), une hôtesse de l’air a intenté un procès contre la compagnie aérienne qu’elle a perdu, relate The Independent.

En septembre 2017, Ina Meliesa Hassim a été virée de la compagnie parce que son poids était de 133 livres (60,3 kg), tandis que le règlement interne de la Malaysia Airlines indique que le poids des hôtesses de l’air ne devait pas dépasser 132 livres (59,87 kg) en corrélation avec sa taille, à savoir cinq pieds et deux pouces (157,5 cm).

Exigence d’un transporteur «premium»

Les règles limitant le poids du personnel de cabine en fonction de l’indice de masse corporelle (IMC) ont été imposées afin de «conserver son image de compagnie aérienne premium», indique la Malaysia Airlines citée par The Edge Markets.

«Avec cette politique mise en place, la compagnie aérienne verra un équipage de cabine en meilleure santé qui projettera une image digne de celle du meilleur personnel de cabine du monde ainsi que pour assurer la sécurité des passagers en cas de besoin», a expliqué la Malaysia Airlines, citée par The Independent.

Si les membres d'équipage de cabine ne répondent pas aux normes pour un IMC sain, ils peuvent être inscrits à un programme de gestion du poids.

En ce qui concerne cette hôtesse de l’air, elle avait 18 mois pour perdre du poids et avait reçu l’aide d’un médecin, selon le quotidien britannique. Le transporteur a également affirmé qu’Ina Meliesa Hassim n'avait pas assisté à plusieurs pesées programmées au cours de la période.

Un procès raté

Même si l’hôtesse de l’air a poursuivi la Malaysia Airlines pour licenciement abusif en vertu de la loi malaisienne sur le chômage, un tribunal du travail de Malaisie a statué le 14 février en faveur de la compagnie aérienne.

Ses avocats ont jugé les exigences de poids injustes dans la mesure où d’autres compagnies aériennes internationales comme British Airways, Qantas et Lufthansa ne réglementent pas le poids des employés et aucun problème de sécurité n'a été soulevé en conséquence, rapporte The Independent.

En outre, le tribunal a statué que le programme de gestion du poids n’était pas discriminatoire et que l’entreprise avait le droit d’élaborer des politiques concernant le poids des employés à sa guise.

Lire aussi:

Un Boeing 737 se disloque lors de l'atterrissage en Inde, 20 morts et plus de 100 blessés - images
Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Une autre crise se profile à l’horizon et pourrait être pire que le Covid-19, affirme Bill Gates
Tags:
procès, tribunal, hôtesse de l’air, Malaysia Airlines
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook