Société
URL courte
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)
5173
S'abonner

Un médecin généraliste fait un tour d’horizon des bienfaits thérapeutiques que procurent les animaux domestiques, et notamment les chiens, dans son article publié dans le Guardian. Une bonne santé mentale, nécessaire pour survivre à un confinement dû à la pandémie de coronavirus, fait partie de la liste.

Les chiens peuvent avoir des effets thérapeutiques sur la santé mentale si nécessaire en pleine crise du coronavirus, relate le quotidien britannique The Guardian.

De nombreux pays ont déjà pris des mesures strictes de confinement afin d’enrayer la pandémie de Covid-19. Une situation inédite pour de nombreuses personnes habituées à une vie sociale bien chargée.

Un effet «magique» de reconnaissance sociale

Pour l’auteur de l’article, l’effet «magique» des chiens sur les humains réside dans le phénomène de la reconnaissance sociale. Autrement dit, entre les chiens et leurs propriétaires, des liens forts se créent, parfois «semblables à ceux entre une mère et son enfant».

La reconnaissance sociale joue un rôle important et aide à créer des réseaux entre les gens, un facteur non-négligeable pour éviter la dépression et la solitude, et donc maintenir une bonne santé mentale. De plus, sortir promener son chien améliore le bien-être physique et émotionnel.

La leçon à en tirer

Les experts s’accordent pour dire que cet animal de compagnie nous apprend beaucoup.

«Les chiens nous aiment inconditionnellement. Ils sont l’exemple même de l'égalité des chances: indifférents à la race, au sexe, au signe astrologique, au CV, à la taille des vêtements ou à la capacité à danser de manière cool sur la piste», souligne Marion Janner, militante et amoureuse des animaux, citée par le Guardian.

Une communication régulière

Académicienne et psychologue, June McNicholas avance que pour les personnes socialement isolées, les animaux de compagnie peuvent être le seul espoir d’avoir des contacts sociaux: «Les soins animaliers et les soins personnels sont liés. Lorsque vous sortez un chien, les gens vous parlent, ce qui sera peut-être le seul contact social de la journée qu’une personne isolée aura».

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)

Lire aussi:

Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
La Russie réduit fortement sa livraison de gaz via la Pologne
Tags:
animaux domestiques, chiens, santé mentale, confinement, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook