Société
URL courte
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)
218
S'abonner

Au Pakistan, six fonctionnaires ont été suspendus et placés en quarantaine après avoir posé sur une photo en compagnie d’un homme contaminé par le nouveau coronavirus, a relaté l’AFP.

Ils voulaient leur selfie avec un malade du Covid-19... Six fonctionnaires ont été suspendus et mis en quarantaine dans le sud du Pakistan, où la maladie se propage très rapidement, a fait savoir l’AFP, citant des sources administratives.

Sur la photo, devenue virale, on pouvait voir un groupe d'hommes souriants en entourant un autre à la moustache fournie, sans respect des consignes de distanciation sociale. Seuls deux des personnes présentes, dont le malade, portaient un masque... au niveau du menton.

Les critiques ont été extrêmement virulentes en ligne, le selfie ayant en outre été pris dans une zone de quarantaine près de Sukkur (sud), l'un des principaux foyers de Covid-19 au Pakistan, où 892 malades sont désormais recensés, soit 28 fois plus qu'il y a dix jours. Six personnes en sont mortes.

Le malade «était récemment revenu d'Iran», selon une ordonnance administrative obtenue par l'AFP, qui annonce «la suspension avec effet immédiat» de ses six compagnons, des fonctionnaires, et leur placement en quarantaine «pour 14 jours».

Rana Adeel, un haut responsable administratif de Sukkur, a confirmé ces sanctions à l'AFP, ajoutant que le malade était un homme politique local.

Le hashtag

La photo postée sur Twitter est accompagnée du hashtag Covidiot, un mot né de la contraction de «Covid-19» et d’«idiot» et figurant d’ores et déjà sur l’Urban Dictionary.

Ce dictionnaire, où les définitions sont écrites par les internautes, explique qu’un Covidiot adopte des comportements dangereux et «ne tient pas compte des recommandations sanitaires des autorités et s’occupe notamment à faire des stocks de denrées alimentaires sans en laisser aux autres».

L’épidémie au Pakistan

La crainte d'une contamination massive est grande au Pakistan, un pays au système de santé défaillant et qui est frontalier de la Chine - où a été recensé pour la première fois le Covid-19 - et de l'Iran - où la maladie avait fait près de 2.000 morts mardi, a encore fait remarquer l’AFP.

La culture de la poignée de main et de l'accolade et un fort taux d'illettrisme risquent en outre de favoriser la pandémie.

Lundi 23 mars, le Pakistan a autorisé sa puissante armée à se déployer pour ralentir la propagation du nouveau coronavirus.

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)

Lire aussi:

Qui peut risquer la mort en consommant du miel? Une nutritionniste répond
Erdogan: la Turquie poursuivra ses explorations géologiques en Méditerranée malgré les menaces de sanctions
«Le port du masque ne sert absolument à rien», lance une conseillère municipale à Nice, causant une polémique
Un voleur parvient à tenir tête à de nombreux policiers et à en blesser huit à Béziers
Tags:
selfie, coronavirus SARS-CoV-2, Covid-19, Pakistan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook