Société
URL courte
3110
S'abonner

Après qu’un homme a été porté disparu en Indonésie, certains morceaux de son corps ont été retrouvés dans un fleuve et sur la berge de celui-ci. Des spécialistes ont ensuite tué un crocodile et ont réussi à retirer de son estomac d’autres membres humains, indique le Borneo Post.

Des restes humains ont été retrouvés à l’intérieur d’un crocodile tué sur l’île indonésienne de Sumatra, relate le quotidien Borneo Post.

Quelques jours avant, un homme de 78 ans avait disparu près d’un fleuve où il ramassait des pousses comestibles de palmier nypa. Plus tard, les secouristes ont trouvé une jambe et un morceau de corps dans l’eau et ce qui ressemblait à un foie sur la berge.

Dans l’estomac du reptile

L’équipe de recherche et de sauvetage a informé qu’un crocodile de 4,5 mètres de long avait été abattu par balles aux alentours. 

Le reptile a été éventré en présence des frères de la personne portée disparue. Une jambe, des mains et d’autres membres ont été retrouvés dans l’estomac du crocodile. La dépouille, supposément celle du vieil homme, a été remise à la police pour expertise médicale. Les autorités ont par ailleurs annulé l’opération de recherche.

Un cas similaire

Une découverte semblable avait été faite en Malaisie en décembre dernier. Des ossements humains et des restes de vêtements se trouvaient l’intérieur d’un crocodile de 4,2 mètres tué lors d’une chasse. La victime aurait été un travailleur d’une plantation.

Lire aussi:

Les autorités ont «menti» sur l’inutilité des masques pour «une bonne cause», estime une journaliste
Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Tags:
Indonésie, cadavres, crocodiles
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook