Société
URL courte
2410
S'abonner

Des milliers de conversations privées Zoom ont été publiées en accès libre sur YouTube et Vimeo, indique le Washington Post. Il s’agit notamment de vidéos révélant des informations confidentielles sur des enfants, des patients et des sociétés.

Des milliers de vidéos de conversations réalisées via l’application Zoom, devenue populaire en raison du confinement, ont été rendues publiques, relate le Washington Post.

Le nombre d’utilisateurs de cette application a été multiplié par 20 entre mars 2020 (200 millions) et décembre 2019 (10 millions). Les enregistrements découverts sur YouTube et Vimeo comprenaient des vidéoconférences de certaines entreprises révélant entre autres des informations financières.

Différentes conversations

Il s’agit également de cours d’école primaire montrant les visages, les voix et les données personnelles de certains enfants. De plus, les noms et les numéros de téléphone de patients ont été révélés dans les enregistrements d’appels passés à des médecins. Rendu public, un cours permet de voir une esthéticienne épiler à la cire un mannequin dénudé.

Il est possible que ces vidéos aient été sauvegardées dans le cloud sans mot de passe, souligne le quotidien. Au total, plus de 15.000 d’entre elles ont été trouvées à l’aide d’un moteur de recherche qui analyse les clouds en accès libre.

Cependant, les vidéos Zoom ne sont pas enregistrées par défaut. Les organisateurs d’appels peuvent lancer l’enregistrement et sauvegarder la vidéo sur les serveurs de Zoom ou sur leurs propres ordinateurs. Même si les participants sont incapables de savoir où la vidéo a été sauvegardée, ils sont avertis du début de l’enregistrement.

Réaction de Zoom

Le PDG de la société, Eric Yuan, s’est publiquement excusé en expliquant que le service n’était pas prêt à l’afflux d’utilisateurs et à ce que «tout le monde commence à étudier, à communiquer et à travailler chez soi». Il a également promis de résoudre prochainement ce problème de confidentialité.

Lire aussi:

Les bars ne rouvriront pas avant le 1er février, selon Europe 1
Des lance-roquettes multiples US déployés en Roumanie: «un message» pour la Russie, selon Forbes
L'ancien international de rugby Christophe Dominici retrouvé mort dans les Hauts-de-Seine
Pour Macron, «le pic de la seconde vague est passé», une «nouvelle étape» s'annonce
Tags:
confinement, utilisateurs, confidentialité des données, YouTube, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook