Société
URL courte
131108
S'abonner

Quand il a remarqué cette minuscule boule de poils dans un coin de son chantier, cet ouvrier du bâtiment a tout de suite compris qu’il devait absolument sauver la vie de ce chiot. Mais une fois chez lui, il a compris qu’il avait recueilli un renardeau.

Un ouvrier du bâtiment qui se trouvait sur son chantier dans le comté anglais de Merseyside a récemment trouvé sur les lieux un tout petit chiot et l’a emmené pour s’occuper de lui. Pourtant, un de ses amis s'est rapidement rendu compte que ce n’était pas un chien, mais un petit renard, a fait savoir le Mirror.

L’homme a alors rapidement contacté la RSPCA, la Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux, et un agent de la société est venu chez lui pour récupérer le petit mammifère, qui aurait, selon lui, moins d'un mois.

Le renardeau est actuellement soigné chez un vétérinaire local et nourri de lait pour chiots, a noté la société citée par le journal.

«Nous demandons d’habitude aux gens qui rencontrent des petits seuls de les surveiller initialement à une distance sûre, car souvent la mère reviendra […]. Si au bout de quelques heures, la maman n'est pas revenue et que l'on craint de laisser les petits plus longtemps, il faut appeler la RSPCA», a expliqué un agent de cette dernière.

Le renardeau doit être transféré par la suite dans un centre de la RSPCA à Nantwich.

Le petit retournera dans la nature

Un représentant du centre a indiqué que le personnel était toujours reconnaissant au public de le contacter au sujet d’animaux qui pourraient avoir besoin d'aide. Toutefois, tous les petits n'ont pas toujours besoin d'être sauvés.

«Si vous trouvez un renard tout seul et que ses yeux sont ouverts, le petit va probablement bien et les parents seront généralement à proximité», a-t-il expliqué.

Une fois qu'il sera indépendant et suffisamment fort, le petit animal sera relâché dans la nature.

Lire aussi:

Le bras droit de Raoult assure que tout s'améliore à Marseille et ne comprend pas la décision du gouvernement
Un professeur juge le décolleté d'une collégienne de 14 ans provocant, elle se sent «humiliée» - photo
«Vivez à fond, tombez malades»: l'appel de Nicolas Bedos crée la polémique
Tags:
sauvetage, renards, chiot
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook