Société
URL courte
119
S'abonner

Le cardinal australien George Pell, trésorier du Vatican et ancien conseiller du pape François, condamné à six ans de prison pour des violences sexuelles commises sur des mineurs dans les années 1990, a été finalement acquitté en appel.

La condamnation de l’ex-numéro trois du Vatican George Pell, 78 ans, pour viol et abus sexuels sur deux enfants de chœur dans les années 1990, confirmée en appel en août 2019, a fini par être cassée le 7 avril par la Haute Cour d'Australie. Celle-ci l'a acquitté de cinq chefs d'accusation de violences sexuelles, au bénéfice du doute.

La justice australienne a jugé qu’il n’y avait pas assez de preuves. En quittant la prison où il était détenu depuis un an, le prélat a remercié ses avocats et ses partisans, déclarant qu'il n’avait «aucune rancune» à l'égard de son accusateur, relate la chaîne de télévision SBS.

«Je ne veux pas que mon acquittement ajoute à la douleur et à l'amertume que beaucoup ressentent. […] La question était de savoir si j’avais commis ces crimes horribles, et ce n’est pas le cas»», a indiqué dans un communiqué le cardinal de 78 ans qui a toujours clamé son innocence.

Le Saint-Siège salue son acquittement

George Pell, nommé préfet du secrétariat pour l'économie du Vatican par le pape François en 2014 avec la mission de réformer les finances de l'Église catholique, est le plus haut responsable catholique à avoir été jugé coupable de pédophilie.

Il a été reconnu coupable d'abus sexuels commis en 1996 et 1997 sur deux enfants de chœur, alors âgés de 13 ans, dans la cathédrale Saint-Patrick de Melbourne, dont il était l’archevêque. L'une des deux victimes est décédée en 2014. George Pell a été condamné en mars 2019 à six ans de prison.

Le Vatican s'est félicité de son acquittement.

Lire aussi:

Édouard Philippe invite Sarkozy à un déjeuner en pleine rumeur de remaniement, selon L’Express
«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Traitée d’«Arabe de service», la policière syndicaliste Linda Kebbab porte plainte contre le «journaliste» Taha Bouhafs
Tags:
justice, Australie, George Pell, Vatican, pédophilie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook