Société
URL courte
1155
S'abonner

Pour faire face à la pandémie, six touristes étrangers ont passé presque un mois dans une grotte en Inde pour économiser de l'argent, relate l’AFP. Maintenant, ils doivent être mis en quarantaine de 14 jours.

Depuis le 24 mars, six touristes, deux femmes et quatre hommes, ont vécu dans une grotte non loin de la ville indienne de Rishikesh dans l’État d'Uttarakhand, rapporte l’AFP. Selon le média, avant le confinement ils vivaient dans un hôtel près de Rishikesh, ville devenue célèbre après le séjour des Beatles dans les années 60.

D'après l'inspecteur de police Rajendra Singh Kathait, cité par l'AFP, les touristes originaires de France, des États-Unis, d'Ukraine, de Turquie et du Népal se sont décidés à déménager dans une grotte pour pouvoir faire des économies.

«Avant le début du confinement, ils vivaient dans un hôtel dans la ville de Muni Ki Reti, mais ils ont déménagé dans une grotte quand ils n’avaient plus d'argent», a expliqué l’inspecteur à l’AFP, avant de préciser que les touristes avaient quand même réussi à économiser de l'argent pour acheter de la nourriture et d'autres produits essentiels.

Deux semaines de quarantaine

Bien qu’aucun d’entre eux n’aient eu de symptômes de la maladie due au nouveau coronavirus, tous les six doivent maintenant passer 14 jours de quarantaine dans un ashram à Swarg, a fait savoir le policier.

Afin d’enrayer l'épidémie, l’Inde, deuxième pays le plus peuplé du monde, a décrété le confinement général le 25 mars. Selon les chiffres de l’université Johns-Hopkins, le dernier bilan de l'épidémie dans le pays fait état de 559 morts. Plus de 17.600 personnes y ont été contaminées.

Lire aussi:

Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Les Français font davantage confiance à Didier Raoult qu’à Olivier Véran, selon un sondage
Trump annonce que son pays met fin à ses relations avec l'OMS
Tags:
grotte, touristes, Inde, confinement, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook