Société
URL courte
1210
S'abonner

Même si, sur fond de pandémie, les bonnes nouvelles deviennent rares, la chaîne CNN en a annoncé une: plusieurs koalas brûlés et blessés dans les incendies qui ont fait rage pendant plusieurs mois en Australie en 2019 ont été relâchés dans la nature.

Après plusieurs mois passés dans l’unique hôpital au monde entièrement réservé aux koalas, dans la ville de Port Macquarie en Nouvelle-Galles du Sud, plusieurs marsupiaux brûlés dans les incendies en Australie ont pu récemment réintégrer leur habitat naturel. Il y a parmi eux Anwen, une femelle dont les photos avaient fait le tour de la Toile.

En effet, les internautes ont été très nombreux à s’inquiéter du sort du petit animal en apprenant que de graves brûlures couvraient 90% de son corps.

Elle est l'un des 26 koalas à retourner dans leur habitat en une semaine.

«Anwen était notre tout premier koala femelle à être admis pendant les feux de brousse et son rétablissement a été extraordinaire, a déclaré Sue Ashton, présidente de l'hôpital pour koalas de Port Macquarie citée par BFM TV. C'est réconfortant pour nous de pouvoir libérer autant de nos koalas dans leur habitat d'origine, parfois même de les ramener jusqu'à leur arbre d'origine.»

Elle a ajouté que le personnel en était «très heureux».

Une «incroyable histoire d'espoir»

Les employés de l'hôpital ont soigneusement examiné la composition du groupe du point de vue âge et sexe afin de créer une communauté bien équilibrée, notamment dans l’espoir de les voir se reproduire et d’augmenter la population de koalas à l'état sauvage.

Les marsupiaux se sont installés dans la réserve naturelle de Lake Innes, en Nouvelle-Galles du Sud.

«Alors que nous traversons tous une période difficile et incertaine, cette incroyable histoire d'espoir nous rappelle la résilience de notre incroyable flore et faune et de nos populations», a déclaré Phillipa Harrison, directrice générale de la société Tourism Australia, selon CNN.

Les koalas ont subi des pertes particulièrement importantes lors des feux de brousse en Australie. En effet, si un kangourou peut sauter et s’enfuir et un oiseau s’envoler, le koala est très lent et ne peut quitter son arbre protecteur. Dans des conditions d’incendie normales, le feu n’atteint pas le sommet des eucalyptus, laissant les koalas à l’abri. Mais les incendies de 2019 ont été autres. Remplis d’huile, les eucalyptus brûlaient rapidement allant parfois jusqu’à exploser et projeter des morceaux d’écorce et des flammes dans tous les sens, avait précédemment expliqué Le Figaro Sciences.

Lire aussi:

Pfizer n'est «pas certain» que son vaccin stoppe la transmission du Covid-19
Présidence de Joe Biden: «Avec la Russie, il y aura un effort d’engagement»
L’organisateur de l’orgie gay ayant accueilli l’eurodéputé hongrois livre des détails de la soirée
Tags:
traitement, incendie, koala, Australie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook