Société
URL courte
769
S'abonner

L’écrasante majorité des touristes de diverses nationalités interrogés par Booking.com se déclarent être prêts à opter pour des hébergements écoresponsables en 2020, indique le portail Focus on Travel News. Cependant, environ 40% d’entre eux ignorent comment trouver des solutions durables.

Plus de huit touristes sur dix interrogés (82%) par Booking.com ont déclaré que le tourisme durable serait important pour eux dans leurs prochains voyages, après la reprise des activités touristiques à la fin de la pandémie.

74% des personnes interrogées prévoient de séjourner dans des logements écoresponsables en 2020, indique une nouvelle étude réalisée par le site, citée par le portail Focus on Travel News.

Près de la moitié des 44% de touristes ayant déjà été accueillis dans ce type d'hébergement ont fait ce choix conscient pour diminuer leur impact sur l’environnement.

Près de 40% ignorent comment les trouver

Cependant, 38% des touristes interrogés ne savent pas comment ni où trouver des offres de voyages responsables, précise l’étude.

Un voyageur sur trois (33%) dans le monde a admis qu'il serait plus enclin à faire des choix de voyages écologiques si les agences de voyages proposaient des destinations alternatives pour diminuer les rassemblements de gens.

40% des voyageurs dans le monde ont déclaré avoir apporté leur propre bouteille d'eau réutilisable plutôt que d'acheter des bouteilles en plastique lors de la visite d'une destination au cours de la dernière année, et 52% ont déclaré qu'ils étaient déçus lorsque leurs services d'hébergement n’ont pu leur fournir la possibilité de séjourner de manière écologique.

Cette étude a été effectuée en mars 2020 sur un échantillon de 20.432 personnes âgées de plus de 18 ans, venant de 22 pays, et qui ont voyagé au moins une fois durant les 12 derniers mois.

Lire aussi:

Importante flambée des hospitalisations en France pour la première fois en plus de deux mois
Plus de 16.000 nouveaux cas de Covid-19 enregistrés en 24 heures en France, un record
Un professeur juge le décolleté d'une collégienne de 14 ans provocant, elle se sent «humiliée» - photo
Tags:
écologie, voyages, touristes, pandémie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook