Société
URL courte
4503
S'abonner

Une écolière russe a eu le temps d'appeler ses parents et a ainsi échappé à un pédophile qui l’avait agressée dans la région de Saint-Pétersbourg, fait savoir la direction régionale du Comité d'enquête de Russie.

Un appel à ses parents a évité à une écolière russe de tomber entre les mains d’un pédophile dans la région de Saint-Pétersbourg, selon la direction régionale du Comité d'enquête de Russie.

Une jeune fille de 11 ans a été la cible d’un pédophile, le 30 avril. L’homme, âgé de 20 ans et habitant la même ville de la région de Saint-Pétersbourg qu’elle, l’a menacée avec un couteau pour l'emmener dans une forêt. Mais l’écolière a eu le temps d’utiliser son portable pour appeler ses parents et c’est ce qui l’a sauvée de son agresseur.

Les forces de l'ordre se sont immédiatement rendues sur place. L'homme a été arrêté peu de temps après et la jeune fille a été libérée.

Le Comité d'enquête de Russie a ouvert une procédure pénale en vertu de l'article 126 du Code pénal, pour enlèvement de mineur sous la menace de violences.

Le suspect a été placé en garde à vue. L'enquête est maintenant terminée et l’accusation approuvée par le procureur a été portée devant le tribunal.

Lire aussi:

Comment éviter l’«effondrement» de la France qui vient? Laurent Obertone donne ses 10 lois «pour vaincre» – vidéo
Un certain nombre de départements français vont introduire un couvre-feu, selon le gouvernement
Radicalisme religieux: l’islamisme qui cache la forêt?
Tags:
violences, agression, fille
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook