Société
URL courte
0 33
S'abonner

Faute de temps libre, une Américaine avait du mal à maigrir avant son mariage. Elle a donc décidé de s’entraîner chez elle à l’aide d’un coach à distance, indique Today. À raison de trois séances de 30 minutes par semaine pendant six mois, elle a perdu quatre tailles.

Faire régulièrement des exercices à la maison peut suffire pour maigrir, affirme le site Today qui raconte l’histoire d’une Américaine qui a perdu quatre tailles en six mois.

Après avoir accepté une demande en mariage, une habitante de San Francisco s’est décidée à perdre du poids avant le jour J. Pour cela, elle pensait qu’il fallait faire du cardio sur un tapis roulant tous les jours pendant une heure; un programme qui ne rentrait pas vraiment dans son quotidien bien chargé. 

Comme la future mariée l’a confié, elle n’arrivait pas à maigrir. Bien que membre d’un club de sport, elle n’y allait pas souvent parce que «j'avais l'impression que tout le monde me regardait».

Un coach à distance

C’est alors que l’intéressée a essayé un programme qui propose des séances individuelles avec un entraîneur personnel à distance. Elle s'est inscrite à trois séances de 30 minutes par semaine. Au bout de six mois, elle est passée d’une taille 10 à 6 en jeans [40 à 36 en taille française, ndlr].

Pour résumer son expérience, la future mariée conseille de se concentrer sur l’amélioration de sa ligne plutôt que de prendre en compte le nombre de kilos affichés par la balance.

Par ailleurs, s’entraîner à domicile permet d’économiser du temps. Enfin, elle souligne qu’il faut penser à changer ses habitudes alimentaires, et surtout faire preuve de patience.

Lire aussi:

L'ancien international de rugby Christophe Dominici retrouvé mort dans les Hauts-de-Seine
Pour Macron, «le pic de la seconde vague est passé», une «nouvelle étape» s'annonce
Bill Gates prédit l'apparition d'une nouvelle pandémie
Un destroyer américain viole la frontière russe près de Vladivostok
Tags:
exercices, entraînements, surpoids, sport
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook