Société
URL courte
0 94
S'abonner

Le club de football sud-coréen FC Séoul a présenté ses excuses après avoir rempli le 17 mai son stade de poupées portant des T-shirts avec le logo d'un fabricant d'articles sexuels pour l’accueil de Gwangju en championnat, écrit le site Goal.com.

Accusé d'avoir placé des poupées sexuelles dans son stade en vue de garnir ses tribunes pour le match de championnat à huis clos contre Gwangju le 17 mai (remporté 1-0), le club de football sud-coréen FC Séoul s’est excusé, indique le site Goal.com.

«Nous sommes sincèrement désolés d'avoir mis nos supporters mal à l'aise. Nous nous sommes assurés dès le début qu'elles n'avaient aucun rapport avec les sextoys», a déclaré le FC Séoul dans un communiqué.

​Faire de la publicité

Placées dans les gradins du stade, les poupées, majoritairement des femmes, portaient pour certaines des T-shirts avec le logo d'un fabricant d'articles sexuels. D'autres poupées avaient des affiches qui faisaient la publicité de la société et de sa production.

​D’après le FC Séoul, le fournisseur des poupées les avait auparavant mises à la disposition d’une compagnie de sextoys. Avec les retours et échanges effectués entre le fournisseur et cette entreprise, certaines poupées avec de la publicité de jouets pour adultes se sont retrouvées dans les gradins.

Après plus de deux mois d'arrêt en raison de la pandémie de coronavirus, le championnat sud-coréen de première division, la K-League, a repris le 8 mai.
 

Lire aussi:

Attentat de Nice: «c’est le début de la guerre civile en France»
Attaque au couteau à Notre-Dame de Nice, trois victimes dont deux égorgées
Un automobiliste fonce sur une foule en Allemagne, un mort et des blessés
Tags:
sex toys, football, match
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook