Société
URL courte
137
S'abonner

Un homme originaire de Floride est coincé depuis 62 jours sur un navire dans un port italien. Il a été testé au coronavirus sept fois et attend le résultat du huitième pour pouvoir enfin rentrer aux États-Unis.

D’abord bloqué sur un bateau de croisière, puis sur un navire-hôpital dans un port italien, un Américain est toujours bloqué en Italie, 62 jours après avoir été testé positif au Covid-19 pour la première fois, début avril, fait-il savoir à CNN le 18 mai.

«Il y a des jours avec et de jours sans», confie l’homme de 28 ans dans une vidéo.

Un voyage qui a trop duré

Il a pris la mer mi-janvier depuis Gênes, en Italie, en tant qu'employé de la compagnie MSC Croisières. Le 17 mars, un de ses amis et un collègue ont été testés positifs au Covid-19. Après avoir consulté le médecin et le capitaine du navire, le jeune homme «s'est volontairement isolé». 15 jours plus tard, il est dépisté positif.

Le navire sur lequel travaille le jeune homme évacue tous les passagers entre le 9 et le 10 mars, tandis qu’environ 200 employés restent à bord, raconte-t-il à CNN.

Une fois testé positif, il est transféré dans une cabine avec balcon puis, après avoir reçu un équipement de protection complet, il est emmené dans un hôpital pour être de nouveau testé. Il finira par embarquer sur un navire-hôpital.

Des résultats mitigés

L’intéressé a déjà été testé sept fois. Il a reçu un mélange de résultats positifs et négatifs, poursuit-il auprès de CNN.

Sa mère dit que sa famille est très préoccupée par sa santé mentale, car il pleure au téléphone. Il dit qu'il veut rentrer à la maison.

L'ambassade des États-Unis a confirmé à la famille que la politique italienne interdisait aux employés de navires de croisière de les quitter tant qu'ils n'avaient pas été testés négatifs deux fois de suite.

Le 16 mai, le test, le septième à ce jour, s’est avéré négatif. Il attend désormais les résultats du huitième, espérant qu'il sera aussi négatif pour pouvoir enfin retourner aux États-Unis.

Lire aussi:

Une deuxième vague de Covid-19, «c’est presque certain», affirme un infectiologue japonais
Un homme de 75 ans en sang: les policiers de Buffalo démissionnent par solidarité avec leurs deux collègues suspendus
Tensions dans le centre de Marseille où la police tente de disperser les manifestants - vidéos
Tags:
navires, isolement, pandémie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook