Société
URL courte
2635144
S'abonner

Rappelant que l’infirmière qui a fait l’objet de sanctions disciplinaires après la circulation d’une photo d’elle en maillot de bain sous une blouse de protection, était une bonne professionnelle, le médecin chef de l’établissement a pris sa défense. En outre, le gouverneur de la région lui a présenté ses remerciements.

Anna Savichtcheva, médecin chef de l’hôpital clinique de la ville russe de Toula, a commenté la polémique provoquée par l’une des infirmières du service d’infectiologie photographiée en simple maillot de bain sous sa blouse de protection transparente. Elle a attiré l’attention sur le fait que cette dernière était une employée professionnelle.

Après que la photo de la jeune femme a circulé, elle a fait l’objet d’une sanction disciplinaire sous forme de remontrance, a fait savoir la presse locale, se référant à l’antenne régionale du ministère de la Santé. Quant à l’infirmière, elle a expliqué le choix de sa tenue par le fait qu’elle avait trop chaud dans la combinaison spéciale que porte le personnel soignant en ce temps de pandémie et qu’elle ne savait pas qu’elle serait transparente à ce point.

«Elle fournit une aide médicale d’un niveau suffisamment haut. Nous l’apprécions en tant que bonne employée et professionnelle», a déclaré le médecin chef à Sputnik.

Et d’expliquer qu’après que le cliché a circulé, le gouverneur de la région Alexeï Dioumine s’est rendu visite à l’hôpital pour lui exprimer son soutien.

«Il est venu à l’hôpital et remercié le corps médical et l’infirmière en question pour leur travail. Sa position: le personnel soignant mérite que son travail soit remercié et non réprimandé pour son apparence. Notre hôpital partage cette même position. Nous apprécions, remercions et prenons soin de nos employés qui, au risque de leur propre vie, sauvent les autres», a-t-elle déclaré.

Et de confirmer que la jeune femme était toujours en fonction.

Lire aussi:

«Il y a un risque de guerre civile» en France, prévient l'ancien chef d'État-Major des armées Pierre de Villiers
Ces pays considérés par Vladimir Poutine comme les futures superpuissances mondiales
Une enseignante estime que Samuel Paty a «provoqué» l’acte terroriste
La nouvelle carte du couvre-feu en France publiée par les autorités
Tags:
défense, sanctions, infirmière, maillot de bain
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook