Société
URL courte
2134
S'abonner

Avec la pandémie de Covid-19, de nombreuses entreprises se sont retrouvées à l’arrêt. Le constructeur japonais Toyota et des sociétés de location de voitures ont dû garé des milliers de véhicules sur des parkings de sites sportifs en Californie.

De nombreux sites sportifs en Californie sont devenus de véritables parkings géants en plein air face à la crise provoquée par la Covid-19, rapporte le Los Angeles Times.

​Ainsi, plusieurs parkings de stades se sont retrouvés inondés de milliers de voitures non demandées, notamment de véhicules Toyota neufs livrés du Japon, mais pas encore acheminées vers les concessionnaires, ainsi que des voitures de sociétés de location et d'autopartage.

Les voitures sont transportées vers des complexes sportifs en Californie, comme les stades des équipes de baseball des Dodgers et des Angels, ou encore l'hippodrome Santa Anita Park.

Des stocks de Toyota

Quant aux Toyota, elles ont été livrées par bateau au port de Long Beach où elles ont été déchargées. Mais les livraisons aux concessionnaires ont été retardées à cause de la pandémie.

Les entrepôts portuaires étant déjà bondés, le constructeur japonais a dû louer des parkings à côté des stades fermés car tous les événements sportifs ont été annulés en raison du coronavirus.

Lire aussi:

Paris appelle les pays du Moyen-Orient à renoncer au boycott des produits français
Le seuil des 52.000 nouveaux cas journaliers de Covid-19 dépassé en France
L'évacuation policière de la terrasse d’un bar parisien fait polémique – vidéo
Tags:
Covid-19, Californie, États-Unis, Toyota
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook