Société
URL courte
15114
S'abonner

Samedi matin, les secours ont découvert le directeur d’une école primaire française pendu dans l’établissement, rapporte l’AFP. Âgé de 64 ans, il est présenté par le maire comme un homme «passionné par l’école».

Le directeur d'une école primaire de Saint-Laurent-du-Var, dans les Alpes-Maritimes, s'est suicidé dans son établissement, rapporte l’AFP, se référant à des sources concordantes.

Le directeur a été retrouvé samedi matin par les secours mort, pendu, a indiqué une source proche du dossier. Il était âgé de 64 ans et devait partir prochainement à la retraite, a déclaré à l'AFP le maire Joseph Segura, qui s'est déplacé sur les lieux.

C'était un homme «passionné par l'école», directeur de ce petit établissement de cinq classes et 120 élèves dans un quartier plutôt favorisé depuis 20 ans, a ajouté le maire.

Les raisons de son geste n'ont pas été précisées.

«Il faisait l'unanimité, parmi ses collègues et les parents d'élèves, notamment pour son implication», a déclaré de son côté l'inspecteur d'académie de Nice, Michel-Jean Floc'h, également présent sur les lieux. «Il n'a jamais eu aucun arrêt maladie de sa carrière».

L'école que dirigeait cet homme, marié et père de deux enfants, avait rouvert le 11 mai pour le déconfinement, avec 11 élèves. Elle restera ouverte, avec à partir de lundi 42 élèves inscrits. Une cellule psychologique a été mise en place.

Lire aussi:

«Un objet enfoncé dans le crâne»: un violent meutre de deux femmes à Paris
Un très fort bruit d’explosion entendu à Paris et en Île-de-France
«Ils sont voleurs, ils sont assassins, ils sont violeurs»: propos polémiques de Zemmour sur les mineurs isolés - vidéo
Oubliée dans une voiture, une enfant décède sur le parking de l'hôpital à Cayenne
Tags:
école, suicide
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook