Société
URL courte
101211
S'abonner

Alors que les restaurants restent fermés aux États-Unis en raison de l’épidémie de Covid-19, les rats deviennent plus actifs et agressifs, car à la recherche de nourriture, met en garde le Centre de contrôle et de prévention des maladies. Ces rongeurs sont souvent vecteurs de maladies, comme la salmonellose.

Appelant les citadins à la prudence, le Centre de contrôle et de prévention des maladies aux États-Unis a informé que les rats pouvaient devenir plus agressifs lors de l’épidémie de coronavirus. Le nombre de rongeurs a également augmenté, alerte l’organisme sur son site.

Les spécialistes expliquent que les rats, qui rôdent actuellement autour des restaurants et d’autres établissements fermés, sont «sortis» dans les rues à la recherche de nourriture.

«Les ressources se font de plus en plus rares [...], donc le stress grandit au sein de la communauté des rats et ce stress engendre une augmentation des comportements agressifs dans le système des rongeurs», détaille dans les colonnes du Chicago Tribune Jim Fredericks, chef entomologiste de l'association National Pest Management.

Agressifs les uns envers les autres

Comme le précise au New York Times Bobby Corrigan, spécialiste américain des rongeurs urbains, «les rats ne deviennent pas agressifs envers les gens, mais les uns envers les autres». Mais ils sont souvent vecteurs de maladies comme la salmonellose.

Le Centre de contrôle et de prévention des maladies a fourni quelques recommandations pour faire face aux rats, comme fermer ses poubelles, cacher la nourriture pour chiens ou oiseaux, et reboucher les trous dans les immeubles.

Lire aussi:

«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
Des dizaines de malfrats agressent une famille en Loire-Atlantique puis les suivent à l’hôpital
«Sale juif, sale race»: il est pris à partie dans un immeuble parisien, sa Rolex est volée
«Noces ensanglantées»: dix cochons abattus clandestinement pour un mariage en Seine-Saint-Denis - photo
Tags:
maladies, Covid-19, rats, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook