Société
URL courte
7811
S'abonner

Ils ont décidé de se marier en octobre 2020 et se sont même fait tatouer la date du jour J sur le bras. C’était sans compter avec l’épidémie du Covid-19 qui a chamboulé tous leurs projets.

C’est en décembre 2017 que Francis Donald, 26 ans, a proposé à Fionnuala Kearney, de deux ans sa cadette, de l’épouser. La jeune femme a accepté et le couple a commencé à planifier son mariage. Ils ont fixé la date au 16 octobre 2020 et n’auraient jamais imaginé qu'ils devraient annuler leur grand jour en raison de l'épidémie de Covid-19, a relaté le Mirror.

Pendant des vacances en Turquie, en juin 2019, les deux jeunes ont eu l’idée de se faire faire un tatouage identique.

«Nous sommes passés devant un salon […] et j'ai pensé que ce serait excellent de se faire tatouer», a raconté Fionnuala Kearney au journal.

Ils ont décidé d’un commun accord que ce serait la date de leur mariage.

Et que le tatouage serait exécuté sur leurs bras en chiffres romains.

«On faisait très attention à nous assurer que les chiffres étaient corrects, tandis que le personnel nous taquinait en demandant si nous étions sûrs que c'était la bonne date», a-t-elle ajouté.

Mais lorsque le couple a appelé l’hôtel où devait avoir lieu le mariage, l’établissement a annoncé que la fête devrait être reportée à l’année prochaine en raison de la pandémie.

Peut-être un saut en parachute?

Malgré l'annulation, les deux jeunes ont décidé de rester positifs et ont repoussé la date du mariage à avril 2021.
Mais ils ont eu un choc en se rappelant de leurs tatouages et ont commencé à réfléchir à ce qu’ils pourraient faire pour leur donner un sens. Quelqu'un a proposé un saut en parachute pour tous les deux.

«J'adore l'idée du saut en parachute […] Quoi que nous fassions, nous allons rendre mémorable» cette journée, a encore indiqué Fionnuala Kearney au Mirror.

Lire aussi:

Erdogan espère que la France «se débarrassera au plus vite du danger Macron»
L’avocat de Trump présente au Sénat de Géorgie une première vidéo de «preuve» de fraude électorale
Macron annonce la création d'une plateforme de signalement des discriminations
L’organisateur de l’orgie gay ayant accueilli l’eurodéputé hongrois livre des détails de la soirée
Tags:
Covid-19, couple, tatouage, mariage
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook