Société
URL courte
2242
S'abonner

Le frère du narcotrafiquant Pablo Escobar a décidé d’attaquer en justice Apple, suite au piratage de son téléphone. Pointant une faille dans la sécurité son smartphone, il réclame 2,6 milliards de dollars, qu’il affirme vouloir partager avec les autres acheteurs d’iPhone.

Roberto Escobar, frère du trafiquant de drogue Pablo Escobar, a intenté un procès à Apple après avoir été victime d’un piratage, a rapporté le média TMZ mardi 26 mai. L’homme de 73 ans assure qu’un individu est arrivé à se procurer l’adresse de son domicile, en profitant d’une faille de sécurité dans l’application FaceTime.

Dans sa plainte, relayée par TMZ,  Roberto Escobar affirme avoir reçu des lettres de menaces par courrier, dans lesquelles l’auteur se vantait d’avoir pu découvrir son lieu de résidence, via FaceTime. Le frère du célèbre narcotrafiquant explique alors avoir dû déménager pour sa sécurité.

Roberto Escobar précise encore avoir acheté son smartphone en avril 2018, alors qu’un vendeur lui avait présenté l'iPhone X comme l’appareil le plus sûr du marché.

Partage des indemnités

Roberto Escobar réclame à l’entreprise américaine la somme de 2,6 milliards de dollars, précisant qu’il partagera les indemnités avec d’autres acheteurs d’iPhone, selon TMZ.

Dans le même temps, le plaignant a décidé de faire de la concurrence à Apple, en vendant certains produits de la marque à un moindre prix, sur le site Internet de l’entreprise familiale, Escobar Inc. Dernier modèle mis en vente: un iPhone 11 Pro de 256GB en plaqué or, proposé environ 450 euros.

Sur le même site, Roberto Escobar promet de présenter «des preuves montrant que les gens dans le monde se sont fait arnaquer par Apple Inc».

Lire aussi:

Dans l’affaire Adama Traoré, l’une des expertises dédouanant les gendarmes est annulée
Un homme battu à mort dans une cité de Marseille
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Cette photo prise dans une unité Covid-19 devient virale
Tags:
Colombie, piratage, Pablo Escobar, Apple
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook