Société
URL courte
295
S'abonner

Alors que la pandémie continue sa marche à travers la planète, le secrétaire général de l'Organisation mondiale du tourisme, prédit une baisse historique dans le domaine mais prévoit une explosion du tourisme rural après l’épidémie, fait savoir le quotidien allemand Handelsblatt.

Le secrétaire général de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT), Zurab Pololikashvili, a prédit une explosion du tourisme rural après la pandémie due au coronavirus, relate le quotidien allemand Handelsblatt.

Il s'attend à ce que ce type de voyage devienne le plus populaire dans la mesure où les touristes éviteront les endroits de rassemblement de personnes, y compris les plages populaires et les stations balnéaires.

«Il y aura un explosion de voyages dans les zones rurales. L'Espagne a déjà indiqué que 70% de toutes les réservations sont des réservations de voyages en milieu rural», a précisé le secrétaire général de l’organisation.

L’OMT a élaboré trois scénarios dans lesquels le nombre de touristes internationaux varie entre 58 et 78%, selon la date où les pays rouvriront leurs frontières. Son secrétaire général a aussi mis en évidence qu’il s’agissait de la plus grande baisse du tourisme international depuis le début des statistiques, dans les années 1950.

«Une tendance à long terme»

Il a tenu à préciser que la nouvelle tendance serait un événement positif car cela  générerait des revenus dans des zones touristiques impopulaires.

«Nous sommes convaincus que c'est une tendance à long terme qui stimulera de plus la crise causée par le coronavirus», a expliqué Zurab Pololikashvili, qui a ajouté que les visites dans les montagnes et les villages deviendraient très demandées dans les années à venir.

En outre, il estime que les vacanciers auront de nouvelles priorités dans le choix des destinations de vacances à l'étranger. Selon lui, les touristes vont maintenant prêter une attention particulière à la qualité de la santé locale.

Lire aussi:

«La lutte contre l’islamisme radical ne plaît pas à tous»: le drôle de limogeage d’un commissaire des Yvelines
Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Erdogan accuse Macron de «régler des comptes avec l’islam et les musulmans»
Ce que l’on sait de l’arme utilisée par le terroriste pour décapiter le professeur Paty
Tags:
santé, Covid-19, pandémie, tourisme, voyages
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook