Société
URL courte
2161
S'abonner

Il semble qu’un ours ait décidé de soutenir le stéréotype amusant selon lequel ces animaux se rencontrent dans les rues des villes russes. Un plantigrade a été récemment filmé en plein centre de Ienisseisk, ville de Sibérie orientale.

Des témoins ont réussi à filmer un ours qui courait la nuit dans le centre-ville de Ienisseisk, dans le sud de la Sibérie orientale.

Посмотреть эту публикацию в Instagram

Публикация от Life is life (@ibezrukavy_life)

Sur la vidéo, il est possible de voir l’ours galoper à toute allure sur une route alors qu’il est filmé par les passagers d’une voiture. L’animal fait un bout de chemin en mode «course-poursuite» avec le véhicule. Puis, apparemment décontenancé, il quitte la route, non sans un dernier regard pour ses poursuivants, et s’enfonce dans l’obscurité d’une rue déserte.

Le témoignage de cet ours se promenant à Ienisseisk a été confirmé par la police. Selon les médias locaux, l’animal a pu être poussé à quitter son territoire par l’abattage des forêts dans la région.

Le lieu où se trouve le plantigrade actuellement reste inconnu.

Les ours, stars de vidéos

Il faut dire que les ours tiennent assez souvent le rôle principal d’une vidéo. Comme celui d’un zoo de l’Oregon qui adore prendre des bains, le joyeux ours polaire d’un zoo belge ou celui qui a failli être noyé par un Polonais ivre tombé dans son enclos.

D’ailleurs, l’épidémie de Covid-19 aidant, les animaux venant en ville se rencontrent de plus en plus souvent. Ainsi, la Croisette cannoise a reçu début mai la visite d'une starlette improbable: un jeune sanglier. Escorté par une voiture de police, il avait fini par regagner le massif forestier.

Lire aussi:

L'évacuation policière de la terrasse d’un bar parisien fait polémique – vidéo
Netflix enregistre 800% de désabonnements en plus depuis septembre à cause des «Mignonnes»
Un cri d’alarme des élus de la Loire adressé à l’armée
Appels au boycott de produits français dans des pays musulmans
Tags:
ville, Russie, ours
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook