Société
URL courte
6808
S'abonner

Après avoir vécu l’enfer et s’être attendue à «la fin de la vie», une jeune fille parvient à arrêter de prendre des stupéfiants et publie des photos d’elle, estimant son histoire «importante».

Une jeune fille qui a réussi à arrêter de prendre des stupéfiants a partagé sur les réseaux sociaux deux photos d’elle, une datant de sa vie d’«avant» et l’autre de sa vie d’«après». Elle a également raconté l’histoire de sa descente aux enfers et de son retour à la vie.

Посмотреть эту публикацию в Instagram

Публикация от @volatilebabygirl

Selon elle, elle ne pesait qu’un peu plus de 40 kilos et vivait dans la peur et la douleur. Accro à la méthamphétamine et à l'héroïne, elle explique qu’elle s’attendait à «la fin de la vie». Elle précise qu’elle a eu deux endocardites et que c’est sa mère qui l’a aidée à refaire surface.

La jeune fille a été placée à l’hôpital où elle a «combattu dur pendant des mois» et où elle a subi une opération du cœur.

«La récupération est possible»

Finalement, elle a remporté le combat contre la drogue et a pris une autre photo.

«Je voulais juste montrer mon bonheur […] J’ai repris 40 livres [soit 18 kilos, ndlr], trouvé un logement et j'ai ma famille et mes deux chats qui m'aident», a-t-elle indiqué.

Elle a jugé son histoire «importante» et en a tiré une conclusion:

«La récupération est possible et elle en vaut la peine.»

Lire aussi:

Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Une voiture a percuté la grille d’entrée de la chancellerie d’Angela Merkel à Berlin - photos, vidéo
Il faut mettre les migrants «dans des avions pour les renvoyer chez eux» plutôt que de les disperser, estime Zemmour
Tags:
hôpital, famille, combat, drogue
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook