Société
URL courte
3324
S'abonner

Le Président américain s’est rendu vendredi 5 juin dans le Maine pour visiter une usine qui fabrique des écouvillons pour les tests de coronavirus. Cependant, sans expliquer la cause, l’entreprise a annoncé qu’elle détruirait la production réalisée en sa présence.

L’entreprise américaine Puritan Medical Products qui produit des écouvillons utilisés lors des tests du Covid-19 a accueilli vendredi 5 juin Donald Trump. Comme la montre une vidéo filmée par Associated Press, le Président, sans masque de protection, a parlé aux employés dont certains portaient des t-shirts avec son nom et a manié, tout en souriant, un écouvillon.

«Fabriqué aux États-Unis. Je le répète depuis longtemps», s’exclame-t-il à un moment.

Par la suite, le quotidien USA Today a appris auprès de l’usine que la production fabriquée lors de la visite du Président sera détruite. Il n’a pas été précisé ni pourquoi ni combien d’écouvillons seront jetés à la poubelle.

«La production était très limitée aujourd’hui et les machines n’ont fonctionné que pendant la visite du Président», a indiqué la porte-parole de l’entreprise Virginia Templet, avant d’ajouter que «les écouvillons produits pendant cette période seront mis au rebut».

D’après le quotidien, la pénurie d'écouvillons a gravement entravé les premiers efforts de dépistage du coronavirus dans le pays. L'administration Trump a alors utilisé la Loi sur la production de défense datée de l'ère de la guerre de Corée pour augmenter leur fabrication. L'une des deux seules sociétés à fabriquer le type d'écouvillons requis pour les tests de coronavirus, Puritan Medical Products, a été largement financée par le gouvernement fédéral pour doubler sa production.

USA Today rappelle que Donald Trump a beaucoup voyagé ces dernières semaines pour attirer l'attention sur les efforts de son administration afin d’accélérer la production des outils nécessaires pour lutter contre le Covid-19. Il a notamment visité une usine Ford dans le Michigan, une entreprise qui fabrique des équipements de protection individuelle en Pennsylvanie et une usine Honeywell dans l’Arizona qui fabrique des respirateurs.

Lire aussi:

L’essayiste Soral condamné à payer 134.400 euros à la Licra
La démission du Premier ministre «est une trahison collective des partis libanais», selon l’entourage de Macron
Vidéo des dernières secondes avant le crash de l’avion de transport militaire An-26
Nouvelle taxe sur les voitures: les automobilistes en sursis?
Tags:
États-Unis, Covid-19, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook