Société
URL courte
12739
S'abonner

Les réseaux sociaux se sont enflammés après l’annonce d’Uber Eats sur la livraison gratuite pour les commandes passées auprès de restaurants dirigés par des noirs. De nombreux internautes dénoncent une discrimination et une ségrégation raciale.

La décision d’Uber Eats de rendre gratuite la livraison des commandes passées auprès des restaurants tenus par des noirs aux États-Unis et au Canada suscite la polémique sur les réseaux sociaux.

Proposant aux internautes de les soutenir, la société a publié sur Twitter une vidéo comportant les noms de plusieurs de ces établissements de restauration. Elle est accompagnée du message suivant: «Vous avez demandé comment trouver des restaurants appartenant à des noirs sur Uber Eats. Nous vous avons écoutés».

​Le fait que les restaurants tenus par les blancs soient exclus de cette promotion a interpellé de nombreuses personnes qui dénoncent une «discrimination» et pointent le retour d’«une ségrégation raciale» et un racisme «anti-blanc».

Ils estiment scandaleux que le service de livraison accorde des préférences en guise de soutien aux établissements pour la couleur de peau de leurs propriétaires au lieu de la qualité des plats cuisinés ou de celle de leur service.

Le premier pas

Uber Eats a mis en place ce privilège pour une durée d’un an, indique un communiqué de presse partagé le 4 juin. L’exonération des frais de livraison constitue un «point de départ» de la stratégie d’Uber visant à soutenir la communauté noire, a indiqué la PDG de l’entreprise Dara Khosrowshahi.

L’annonce est survenue sur fond de protestations et d’émeutes qui déferlent à travers les États-Unis contre les violences policières et le racisme suscitées par le meurtre de George Floyd.

Lego, géant danois de la brique en plastique, a annoncé le même jour qu’Uber sa décision de faire un don de quatre millions de dollars pour financer la lutte contre le racisme.

Lire aussi:

Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Un glacier de 500.000 mètres cubes risque de se détacher du Mont Blanc, évacuation en cours
La une du Monde sur Beyrouth avec une illustration du caricaturiste Plantu provoque un tollé
Tags:
Noirs, discrimination, Uber, antiracisme, racisme
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook