Société
URL courte
5216
S'abonner

Les autorités de la ville de New York ont décidé d’épicer la vie sexuelle de leurs habitants avec des directives concernant les relations sexuelles en cette période de pandémie de Covid-19. Il est désormais recommandé aux New-Yorkais de porter un masque lors de l’acte sexuel.

Obligatoire dans les transports en commun, le masque s'imposera-t-il dans les chambres à coucher? Le département de la Santé de New York a adressé un document à la population avec des consignes concernant les relations sexuelles en pleine pandémie.

«Soyez créatifs avec les positions sexuelles et les barrières physiques, comme les murs, qui permettent le contact sexuel tout en empêchant le contact face à face», disent les directives, citées par CNN.

Le port du masque est également recommandé en cas d'activité sexuelle afin de limiter la propagation du nouveau coronavirus. Il est conseillé également d’avoir des relations sexuelles avec des personnes du cercle proche.

Chaque New-Yorkais est appelé à surveiller les symptômes et à se faire tester régulièrement, au moins une fois par mois.

Le Covid-19 serait une MST

Par ailleurs, les autorités sanitaires new-yorkaises rappellent que des traces de Covid-19 ont été retrouvées dans le sperme humain.

Une équipe de chercheurs chinois a constaté que le sperme de plusieurs personnes ayant contracté le Covid-19 était positif au virus, y compris chez des patients en rémission, écrit l’AFP, se référant à une étude publiée jeudi par la revue scientifique Journal of the American Medical Association.

Les Britanniques raillent une règle «anti-sexe»

Le gouvernement britannique a défendu début juin ses consignes détaillant le déconfinement, raillées pour pénaliser les relations sexuelles en maintenant l’interdiction de se rendre dans un autre domicile que le sien.

Le hastag «#Sexban» (#InterdictionDuSexe) a commencé à se répandre sur Twitter, certains utilisateurs soulignant malicieusement que les ébats sexuels à la vue de tous semblaient être autorisés, mais pas ceux ayant lieu dans l’intimité du logement.

Le secrétaire d’État au Logement Simon Clarke a alors rejeté ces accusations, arguant que l’objectif était de protéger la santé publique et de réduire la propagation du virus.

Lire aussi:

Combats sanglants dans l’Himalaya: «l’armée indienne ne fait vraiment pas le poids face à l’armée chinoise»
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Sans précédent: la France recense plus de 13.000 nouveaux cas de Covid-19 en 24h
Tags:
sexe, New York, coronavirus SARS-CoV-2, Covid-19, masques
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook