Société
URL courte
1063
S'abonner

Une psychologue russe a assuré dans une interview accordée à Sputnik qu’il était important de trouver la cause de sa peur de contracter le Covid-19 et de réduire son exposition à l’actualité sur le virus pour ne pas se nuire et ne pas empêcher un retour à la vie normale.

La peur d'être infecté en sortant du confinement est un phénomène normal, et afin de la réduire et de ne pas se nuire, il vaut mieux en comprendre l’origine, a déclaré à Sputnik la chercheuse principale du laboratoire de psychologie sociale et cognitive de l’Institut des problèmes biomédicaux de l’Académie des sciences de Russie, Anna Ioussoupova.

«En situation de quarantaine, les gens ressentiront également de l’anxiété face au risque d’être contaminés. La peur des gens en tant qu’hôtes potentiels du virus est certainement compréhensible. L’essentiel est de ne pas permettre à cette peur de devenir obsessionnelle et d’empêcher toute vie normale pour chacun au sein de la société», a-t-elle dit.

Cependant, Mme Ioussoupova a indiqué que combattre la peur ou l’ignorer pouvait également nuire.

Éviter l’actualité stressante et suivre les règles d’hygiène

Selon elle, il vaut mieux essayer de comprendre la cause de cette peur d’être infecté et réduire le risque de situations pouvant causer du stress.

De plus, la chercheuse a souligné l’importance de l’hygiène et du port du masque.

En outre, afin de ne pas stimuler ses peurs et ses angoisses, Mme Ioussoupova a conseillé de réduire son exposition aux informations d’actualité sur le virus.

Lire aussi:

L’essayiste Soral condamné à payer 134.400 euros à la Licra
La démission du Premier ministre «est une trahison collective des partis libanais», selon l’entourage de Macron
Vidéo des dernières secondes avant le crash de l’avion de transport militaire An-26
Nouvelle taxe sur les voitures: les automobilistes en sursis?
Tags:
peur, psychologue, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook