Société
URL courte
350
S'abonner

Parmi plus de 5.000 travaux des jeunes photojournalistes déposés au concours Andreï Stenine, le jury a sélectionné les meilleures œuvres. Les représentants de 19 pays figurent dans la short list. Les organisateurs soulignent que tous les travaux de cette année se distinguent par leur extrême beauté visuelle, à la frontière de la peinture.

Le jury international du concours de photojournalisme Andreï Stenine, dont font partie les meilleurs experts de la photographie du monde, ont sélectionné les meilleures œuvres parmi plus de 5.000 travaux déposés. De jeunes photojournalistes de 75 pays ont participé au concours de 2020.

Dans la short list figurent les représentants de 19 pays: la Russie, les États-Unis, la France, l’Inde, l’Italie, l’Espagne, l’Iran, le Bangladesh, l’Allemagne, la Hongrie, la Turquie, la Biélorussie, l’Afrique du Sud, la Chine, et pour la première fois du Royaume-Uni, de l’Argentine, de l’Autriche, du Brésil et de Haïti.

Tous les travaux de cette année se distinguent par leur extrême beauté visuelle, à la frontière de la peinture. Par ce langage, les jeunes photojournalistes veulent exprimer et analyser les plus graves problèmes de notre époque, des conflits sociaux et politiques aux problèmes environnementaux. Aux yeux des photographes, la beauté comporte une immense force humaniste et elle est réellement capable de sauver le monde.

En parlant des finalistes de 2020, Oksana Oleinik, chef du service des projets visuels à Rossiya Segodnya, a noté:

«La philosophie de la noosphère et les problèmes de l’océan mondial, la renaissance de métiers exotiques en Inde contemporaine et la préservation de l’équilibre écologique au Congo, l’épidémie d’Ebola sur le continent africain et les traditions religieuses des peuples mineurs - ce n’est qu’une courte liste des sujets qui préoccupent les lauréats du concours Stenine. Dans le jeune photojournalisme il n’y a pas de notion de thème «clos» ou «passable». Selon nos participants, dans le monde contemporain il n’existe pas de catastrophes ou de bonheur séparément, l’un est lié à l’autre. Et la manière brillante avec laquelle ils présentent ces liaisons ne cesse de nous étonner et de nous réjouir.»

Le suspens concernant les gagnants dans les nominations du concours et du Grand prix sera maintenu jusqu’en septembre. Au cours du premier mois de l’automne, le concours Andreï Stenine annoncera les vainqueurs sur le site stenincontest.ru.

Il est également prévu d’organiser une tournée traditionnelle d'expositions des vainqueurs à travers différentes villes du monde d’ici la fin de l’année.

A propos du concours

Le Concours international de photojournalisme Andreï Stenine, organisé par l'agence de presse Rossiya Segodnya sous l'égide de la Commission russe des affaires de l'UNESCO, se fixe pour objectif de soutenir les jeunes photographes et d'attirer l'attention de la société sur les enjeux du photojournalisme contemporain. Il s'agit d'une plateforme destinée aux jeunes photojournalistes - des personnes talentueuses, sensibles, ouvertes à la nouveauté, qui attirent notre attention sur les personnes et les événements qui nous entourent.

En 2020, les partenaires médiatiques généraux du concours sont: le site d'information Vesti.ru, la chaîne nationale panrusse Rossia-Kultura. Les partenaires médiatiques internationaux du concours sont: l'agence de presse et la radio Sputnik, l'agence de presse Askanews, le groupe médiatique Independent Media, l'agence de presse Notimex, l'agence de presse ANA, la chaîne et le site RT, Shanghai United Media Group (SUMG), le site du journal China Daily, l'agence de presse PNA, le site et journal AlYoum AlSabee, le site The Paper, le réseau médiatique Al Mayadeen, l'agence de presse Prensa Latina, l'agence de presse News1, le site DBW, le site d'information Brasil247. Avec le statut de partenaires médiatiques sectoriels le concours est soutenu par: la revue National Geographic Russia, le site Russian Photo, le site Photo-study.ru, l'Académie de la photographie, le site d'information YOung JOurnalists, le magazine Fotoargenta, le Club de la photographie de New Delhi, le magazine Enfoque Visual, le magazine LF Magazine. La plateforme internationale partenaire est le festival PhotON.

Lire aussi:

Marine Le Pen dévoile le nom de son ministre de la Justice en cas de victoire en 2022
L’UE réagit aux sanctions contre l’Iran rétablies unilatéralement par les États-Unis
Des policiers visent la foule lors d’un contrôle de masque qui dégénère à Paris - vidéo
Tags:
Concours international de photojournalisme Andreï Stenine, Andreï Stenine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook