Société
URL courte
5711
S'abonner

L’enquête ouverte suite à l’hospitalisation de trois agents de police new-yorkais, qui auraient été empoisonnés dans un fast food par une boisson contenant de l’eau de Javel, a établi qu’«il n’y avait pas de volonté criminelle de la part des employés», a déclaré dans un tweet l’inspecteur en chef de la ville mardi 16 juin.

Trois agents de police ont été hospitalisés lundi 15 juin après avoir dîné dans un établissement de la chaîne de restauration rapide Shake Shack, à Manhattan. Et si la Police Benevolent Association de New York, le plus grand syndicat professionnel des policiers de la ville, n’a pas exclu que les agents aient pu être empoisonnés délibérément, l’inspecteur en chef new-yorkais a annoncé dans un tweet mardi 16 juin que, dans les faits, il n’y avait pas de volonté criminelle de la part des employés.

«Après une enquête approfondie des enquêteurs menée par le New York City Police Department de Manhattan South, il a été déterminé qu’il n’y avait pas de volonté criminelle de la part des employés de Shake Shack», a fait remarquer Rodney Harrison dans un tweet.

L’empoissonnement par une «substance toxique»?

D’après un communiqué du syndicat new-yorkais, paru mardi 16 juin dans la matinée sur son compte Twitter, les employés du restaurant auraient mis dans les boissons des policiers une «substance toxique», que les agents croyaient être de l’eau de Javel.

En réagissant, la chaîne de restauration s’est dite «horrifiée» par les informations faisant état de l’hospitalisation des agents.

À la lumière de la dernière déclaration de l’inspecteur, le syndicat s’est déclaré «soulagé» que dans ce cas «il n’y avait pas d’attaque délibérée contre la police de New York», tout en appelant les policiers de la ville à toujours rester vigilants. Les agents de police sont déjà sortis de l’hôpital, leurs jours ne sont pas en danger, est-il indiqué.

Lire aussi:

Ces endroits en France où le port du masque reste obligatoire
Les Bleus ont renoncé au dernier moment à mettre un genou à terre au début du match France-Allemagne et voici pourquoi
Les temps forts du sommet Poutine-Biden à Genève
Tags:
syndicats, intoxication, Département de police de New York (NYPD)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook