Société
URL courte
1309
S'abonner

À cas particulier, solution particulière: au Japon la crise due au coronavirus a fait naître le V-Wedding, un projet consacré à l’organisation de mariages virtuels. Les auteurs du projet ont fait part à Sputnik des détails de ce nouveau format, qui, selon eux, peut rester d’actualité même après la pandémie.

Le coronavirus a torpillé les plans de nombreux couples qui ont dû, pour respecter les mesures restrictives, annuler leurs cérémonies de mariage. Pourtant, le projet V-Wedding, fruit de deux entreprises japonaises -l'agence d’organisation de mariages REXIT, Inc. et CHET Group, entreprise spécialisée en contenu virtuel-, propose une solution: un mariage virtuel en temps réel. Créé en réponse à la pandémie, le mariage en ligne peut aussi bien rester demandé dans l’ère post Covid-19, ont fait savoir les auteurs du projet, Masaki Ando et Toshiya Niikura dans une interview à Sputnik.

Contrairement à un mariage classique, lors d’une cérémonie virtuelle les invités ne sont pas physiquement présents dans la salle et les mariés se trouvent dans un studio devant un écran vert qui leur permet de se transporter sur la surface de la lune, au milieu d’un lac ou dans d’autres lieux inhabituels. Tout se passe en temps réel: toasts, félicitations, découpage du gâteau de mariage…

Masaki Ando de l'agence REXIT, Inc. a déclaré à Sputnik qu’à la base, il ne voulait pas organiser de «soirées Zoom» mais créer un nouveau format qui pourrait rester demandé après la pandémie. Selon lui, un studio virtuel permet de mettre en œuvre des idées jusqu’ici irréalisables.

Une entreprise à flot dans «le monde d’après»?

D’après les créateurs du projet, le V-Wedding peut facilement survivre à la crise du Covid-19 car il y a toujours des invités qui pour telle ou telle raison ne peuvent pas assister à la cérémonie. À l’avenir, le projet pourrait combiner une cérémonie de mariage dans la salle avec de vrais invités avec une cérémonie en ligne pour ceux qui ne peuvent pas y assister en personne.

«Les invités qui ne pourraient pas assister à un mariage ordinaire pourraient participer à une cérémonie virtuelle –par exemple, ceux qui sont malades, qui vivent à l'étranger, ou qui n'ont aucun moyen d'assister à la célébration ce jour-là», a expliqué Masaki Ando.

Selon Toshiya Niikura, co-fondateur du CHET Group, un mariage virtuel possède des avantages qui resteront pertinents une fois la pandémie terminée. Par exemple, lors d’une cérémonie virtuelle il est plus facile d’organiser la performance d’un artiste, que ce soit sous forme de transmission en direct ou d’un enregistrement, explique-t-il. En plus, en comparaison avec un mariage ordinaire, un mariage en ligne coûte de 6 à 14 fois moins cher.

Actuellement le V-Wedding travaille sur 10 projets, la préparation d’une cérémonie prend 2-3 mois, ont-ils fait remarquer au média. Le premier mariage virtuel a eu lieu le 24 mai.

Lire aussi:

L'ancien international de rugby Christophe Dominici retrouvé mort dans les Hauts-de-Seine
Pour Macron, «le pic de la seconde vague est passé», une «nouvelle étape» s'annonce
Bill Gates prédit l'apparition d'une nouvelle pandémie
Un destroyer américain viole la frontière russe près de Vladivostok
Tags:
Japon, vidéoconférence, Lune, mariage
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook