Société
URL courte
277
S'abonner

La fonctionnalité des tweets vocaux a suscité des critiques de la part des experts, relate le média spécialisé OneZero. Twitter n’était pas prêt à la mettre en œuvre, faute de dispositif spécial de modération de ce contenu, est-il indiqué. Par conséquent, la plateforme peut être envahie de contenu sensible, dont des messages pornographiques.

Après le lancement de la fonction des tweets vocaux, la plateforme de microblogage, qui n’a pas pu assurer la modération du contenu sensible, a provoqué une polémique parmi ses utilisateurs et certains experts, indique OneZero. Twitter, qui, à ce stade, peine déjà à restreindre le contenu «nuisible» sous forme de texte, ne semble pas être prêt à modérer les messages vocaux, alerte le média. Ainsi, certains utilisateurs ont déjà pointé du doigt des tweets vocaux à contenu pornographique.

«Comme avec toute nouvelle plateforme de contenu sur Internet, toutes sortes de mauvaises choses viendront avec, il y aura des discours de haine, de la désinformation, des menaces, du harcèlement», a prévenu Evelyn Douek, maître de conférences à la Harvard Law School, spécialiste de la régulation de la parole en ligne.

D’après OneZero, l’utilisation de l’intelligence artificielle afin de transcrire automatiquement l'audio d'un tweet et publier un aperçu pourrait s’avérer être une solution possible à ce problème. En réagissant aux critiques, Twitter a affirmé explorer les idées concernant la façon dont l’entreprise pourra prendre en charge les transcriptions manuelles et automatiques pour assurer la fonction de ce nouvel outil.

La nouvelle fonction

La nouvelle fonctionnalité, pour le moment réduite à un nombre limité d’usagers mais qui dans l’avenir sera étendue à tous les utilisateurs du système iOS, prévoit la publication de messages vocaux. En conformité avec les principes du réseau social, tout comme un tweet texte, chaque tweet vocal a une limite et ne doit pas dépasser 140 secondes.

«Les tweets avec du son sont en train d’être déployés sur iOS», a annoncé l’entreprise dans un tweet mercredi 17 juin.

Lire aussi:

Polémique: la chaîne française M6 s’attire les foudres des Maghrébins
Pour le Pr Raoult, l'épidémie actuelle est «une autre maladie» qui «n’a rien à voir» avec celle de mars-avril
Enedis veut couper l'électricité de Bernard Tapie: «Ce qu'ils veulent, c'est ma peau»
Tags:
Tweet, Twitter
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook