Société
URL courte
4209
S'abonner

Une femme a apostrophé le propriétaire d’un chien qui voulait laisser son animal de compagnie dans sa voiture le jour le plus chaud de l'année.

Le propriétaire d’un chien a été interpellé par une passante furieuse alors qu'il comptait laisser son chien dans sa voiture le temps de faire ses courses à Wallasey, au Royaume-Uni, relate le Liverpool Echo.

L'incident s'est produit dans l’après-midi du 24 juin, raconte cette dame préoccupée par le sort du chien. Elle dit avoir vu l'homme sortir de son véhicule dans lequel il semblait avoir enfermé son animal.

La femme a alors décidé de l’arrêter: «Je me suis approchée de lui et j'ai dit quelque chose du genre "Excusez-moi, laissez-vous votre chien dans une voiture réchauffée?"».
L’homme lui a répondu qu'il ne serait absent que cinq minutes, mais elle a insisté. C'était le jour le plus chaud de l'année, répète-t-elle. Elle a même menacé de briser les vitres de sa voiture et d’appeler la police.

L’homme a fini par retourner à son véhicule avant de repartir.

Il est légal de briser les vitres

La Society for the prevention of cruelty to animals (RSPCA), première organisation pour le bien-être animal fondée dans le monde, et pour laquelle l’intéressée a été bénévole, rappelle que les chiens peuvent mourir dans des voitures réchauffées. L’association exhorte tout passant à l’appeler immédiatement s'il voit un chien en détresse. Il peut même être licite pour un passant de briser une vitre de voiture pour libérer un chien dans de telles circonstances.

Lire aussi:

La vidéo d'un policier abattant un adolescent de 13 ans relayée par les autorités de Chicago
Une fusillade à Indianapolis aux États-Unis fait au moins huit morts
Un MiG-31 intercepte un avion de reconnaissance US volant vers les frontières russes - vidéo
Tags:
chiens, chaleur, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook