Société
URL courte
5238
S'abonner

Affamées et «agressives», des punaises de lit se dissimulent dans les chambres d’hôtels et attendent leurs victimes après une longue période de confinement, mettent en garde des entomologistes interrogés pas le Daily Express.

En dépit du fait que la plupart des hôtels soient restés fermés pendant la pandémie de coronavirus, la probabilité d'être mordu par des punaises de lit lors d’un séjour est fort, relate le Daily Express.

«Les punaises de lit vivent sans nourriture pendant longtemps, parfois de six mois à un an», explique le Dr Richard Naylor, directeur et entomologiste en chef de la Bed Bug Foundation.

Garder les vêtements à l’écart

Selon M.Naylor, ces insectes sont capables de «détecter la présence d'un hôte aux alentours, de sorte que les premiers clients des hôtels peuvent s'attendre à être mordus de manière assez agressive, en particulier la nuit».

Il conseille à toutes les personnes qui vont séjourner dans un hôtel de garder leurs vêtements et effets personnels à l'écart des matelas, les punaises de lit pouvant se reproduire sur différentes surfaces.

Draps et matelas devront être nettoyés

Le spécialiste Rune Sovndahl de Fantastic Services, qui aide à se débarrasser de ce type d’insectes à domicile, confirme qu'une mauvaise surprise peut attendre les touristes après la pandémie:

«Avant de réserver un séjour, vous devez demander si les draps, les matelas et les cadres de lit ont bien été nettoyés».

Lire aussi:

Des musulmans investissent une mairie et exigent des excuses d’un élu pour ses propos jugés racistes
Macron met en garde contre une «accélération extrêmement forte» de la propagation du coronavirus
Une étudiante arrêtée pour avoir justifié le meurtre de Samuel Paty
Tags:
insectes, chambre, Covid-19, hôtel
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook