Société
URL courte
5111
S'abonner

Positif au coronavirus, un Californien est décédé le jour après avoir exprimé sur Facebook ses regrets d’avoir violé le confinement. Il a été contaminé lors d’une soirée par une personne qui avait caché son état, indique NBC News.

Après avoir attrapé le coronavirus lors d’une soirée en Californie, un homme âgé de 51 ans a regretté de ne pas avoir respecté le confinement et a mis en garde sur Facebook contre le danger des sorties lors de l’épidémie. Il est décédé le lendemain, relate NBC News.

Il ne quittait pas sa maison depuis mars en raison de son surpoids et de son diabète, indique son beau-frère cité par la chaîne de télévision. Cependant, il s’est rendu à Lake Elsinore, situé à 70 kilomètres de Los Angeles où il habitait, pour participer à une fête.

Un ami a caché son infection

Il y a été abordé par un ami testé positif mais qui ne présentait pas de symptômes. Et a été à son tour infecté.

Deux jours après  avoir pris connaissance de sa maladie, il a avoué avoir fait une erreur:

«En raison de ma stupidité, j’ai mis en danger la santé de ma mère, de mes sœurs et de ma famille. J’espère que je survivrai à cela avec l’aide de Dieu».

Le Californien a également déclaré que l’épidémie n’était pas «une blague» et a vivement conseillé de porter un masque et de respecter la distanciation sociale.

Peu après, il a été transporté d’urgence à l’hôpital où il a été placé sous respirateur. Il est mort vers la fin de la journée, déplore son beau-frère.

Lire aussi:

Rouen: sept policiers hors service agressés par une vingtaine de jeunes individus
L’UE ne reconnaît pas les résultats de la présidentielle en Biélorussie
Maroc: ce mal criminel attaque les enfants dans un silence de plomb
Tags:
soirée, décès, confinement, Covid-19, fête
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook