Société
URL courte
41016
S'abonner

Des responsables municipaux en Alabama ont confirmé mercredi 1er juillet qu'un groupe d'étudiants avait l’habitude d’inviter à ses soirées des personnes infectées par le coronavirus et celui qui contractait le virus le premier était récompensé par un prix.

Des étudiants de la ville de Tuscaloosa, dans l’Alabama, ont cherché intentionnellement à être infectés par le nouveau coronavirus. Pour cela, ils invitaient des personnes contaminées à leurs soirées, déplorent les autorités locales citées par ABC News.

«Ils mettaient de l'argent dans un pot et essayaient d'avoir le Covid. Celui qui le contractait le premier obtenait le pot. Cela n'a aucun sens», a déclaré la maire Sonya McKinstry.

Ils propageaient le virus délibérément

Elle a également regretté le fait que ce comportement aille à l’encontre de tous les efforts des autorités pour endiguer l’épidémie.

«Je pense que lorsque vous avez affaire à ce genre de personnes qui font intentionnellement des choses comme ça et qui propagent le virus délibérément, comment pouvez-vous vraiment combattre quelque chose que les gens essaient constamment de promouvoir», s’est-elle demandée.

Le lourd bilan de l’épidémie

Mercredi 1er juillet, l'Alabama a fait état de 38.422 cas de Covid-19, soit une augmentation de 10.696 au cours des 14 derniers jours. Au moins 947 personnes sont mortes dans cet État à cause du virus.

D'après les dernières données de l'université Johns-Hopkins, les États-Unis dénombrent actuellement 2.686.982 cas confirmés de Covid-19 depuis le début de l’épidémie qui a fait 128.064 morts dans le pays.

Lire aussi:

Rouen: sept policiers hors service agressés par une vingtaine de jeunes individus
L’UE ne reconnaît pas les résultats de la présidentielle en Biélorussie
Le nombre journalier de nouveaux cas de Covid-19 en France avoisine les 3.000, 241 foyers au total
Maroc: ce mal criminel attaque les enfants dans un silence de plomb
Tags:
États-Unis, Covid-19, soirée
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook