Société
URL courte
217
S'abonner

Le coronavirus continue de faire des ravages dans les fermes à fourrure néerlandaises: 19.000 visons supplémentaires ont été abattus ce lundi 6 juillet, portant ainsi leur nombre à 600.000, indique Dutch News.

Les petits mammifères de deux autres élevages de visons ont été infectés par le coronavirus, ce qui porte le total à 20, fait savoir ce 6 juillet Dutch News, se référant au ministère néerlandais de l’Agriculture.

Selon l’administration, le virus a été découvert dans les élevages de Gemert, dans la province du Brabant-Septentrional, où 19.000 visons ont été abattus ce lundi, soit plus de 600.000 depuis le début de l'épidémie dans tout le pays.

Les autorités ont signalé en mai deux cas plausibles de contamination de Néerlandais par des visons, qui pourraient être les «premiers cas connus de transmission» du nouveau coronavirus de l'animal à l'Homme, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Fermeture des élevages

Saisie par des défenseurs des animaux pour un cas semblable, la justice néerlandaise avait ordonné début juin de reporter l'abattage de plus de 10.000 visons d'élevage potentiellement infectés, avait fait savoir l’AFP.

En 2016, la plus haute instance judiciaire du pays a ordonné la fermeture des élevages d'ici 2024. Toutefois, le gouvernement a rejeté les appels de certains députés visant à accélérer le processus, ajoute Dutch News.

Lire aussi:

Des policiers visent la foule lors d’un contrôle de masque qui dégénère à Paris - vidéo
La Chine annonce des mesures de rétorsion ciblant les États-Unis
Combats sanglants dans l’Himalaya: «l’armée indienne ne fait vraiment pas le poids face à l’armée chinoise»
Tags:
Covid-19, élevage, vison, Pays-Bas
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook