Société
URL courte
367
S'abonner

Un Américain a contracté une infection via une amibe Naegleria fowleri, aussi connue sous le nom de «mangeuse de cerveau», en Floride. Le Département de la santé local a averti des dangers de se baigner le nez ouvert en juillet, août et septembre, lorsque l'eau est plus chaude.

Un baigneur en Floride a contracté une amibe rare et «mangeuse de cerveau», selon un communiqué du Département de la santé local publié le 3 juillet.

Selon les responsables sanitaires, ce cas d'amibe, souvent fatale et appelée Naegleria fowleri, a été détecté dans le comté de Hillsborough.

Comme l’indique la source, le parasite se trouve naturellement dans l’eau douce et peut présenter une menace quand il pénètre dans le corps par le nez pour s'attaquer au cerveau. Il provoque ainsi une méningo-encéphalite amibienne primaire qui détruit le tissu cérébral.

Une période dangereuse pour la baignade

Le Département de la santé précise que l'infection est plus susceptible de se produire en juillet, août et septembre, lorsque l'eau est plus chaude.

«La Naegleria fowleri se trouve dans de nombreux lacs d'eau douce chaude, étangs et rivières aux États-Unis, mais est plus fréquent dans les États du sud», a souligné la source.

Malgré tout, les responsables sanitaires ont indiqué que depuis 1962, il n’y a eu que 37 cas confirmés d’amibe en Floride. Ils ont également encouragé la population à se fermer le nez ou à utiliser un pince-nez pendant la baignade pour éviter le contact avec les eaux.

Lire aussi:

Voici pourquoi il vaut mieux poser votre smartphone l'écran vers le bas
Elon Musk déclare que les extraterrestres ont bâti les pyramides, l’Égypte lui répond
Macron aurait été «furieux» contre Sarkozy pour une affaire de rachat de médias par Bolloré
Tags:
cerveau, amibe, Floride
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook