Société
URL courte
8911
S'abonner

Cette nouvelle étude de comparaison des prix des téléphones portables quelques années après leur achat pourrait décourager les propriétaires d’appareils sous Android. En deux ans ils perdent en effet près de 90% de leur valeur tandis que les iPhone du même âge seulement 50%.

SellCell, le plus grand site de comparaison des prix des smartphones d'occasion au monde, a publié une nouvelle étude dans laquelle il a comparé les prix des portables âgés de deux ans. Les résultats ont de quoi réjouir les propriétaires d’iPhone.

SellCell a examiné les cinq marques les plus populaires sur le marché, iPhone, Samsung, Google, Sony et LG, et a comparé leur prix de détail suggéré par le fabricant (PDSF) en 2018 avec leur valeur commerciale actuelle.

Les smartphones sous Android se sont énormément dépréciés en deux ans. Ainsi, les modèles Galaxy de Samsung (S9, S9+ et Note 9) ont perdu entre 72% et 76% de leur valeur.

Les plus touchés et le grand gagnant

La situation est encore pire pour LG et Sony.

Le Sony XZ2 Premium, qui coûtait 999 dollars en juillet 2018, a perdu 87,2% de sa valeur et le Sony XZ2 (799 dollars) 86,9%.

Pour les LG V40 ThinQ (900 dollars en octobre 2018) et G7 ThinQ (749 dollars en mai 2018), la dépréciation s'élève respectivement à 83,6% et 89,7%.

Les grands gagnants en termes de valeur marchande sur le marché d'occasion sont les iPhone. Le XR qui coûtait environ 663 euros (749 dollars) en septembre 2018 a perdu seulement 53,2% de sa valeur initial en juin 2020.

La dépréciation de l'iPhone XS Max est de 56,8% et celle du XS de 56%.

Lire aussi:

Voici pourquoi il vaut mieux poser votre smartphone l'écran vers le bas
Elon Musk déclare que les extraterrestres ont bâti les pyramides, l’Égypte lui répond
Macron aurait été «furieux» contre Sarkozy pour une affaire de rachat de médias par Bolloré
Le Covid-19 est une «répétition de guerre biologique», selon un docteur émérite russe
Tags:
smartphones, Android, iPhone
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook