Société
URL courte
6732
S'abonner

Un avion d’Alaska Airlines a dû retourner samedi 11 juillet à son aéroport de départ à Seattle après qu’un passager a commencé à crier que Jésus était noir en menaçant de tuer toute personne qui ne serait pas d’accord avec lui.

La police américaine a arrêté samedi 11 juillet dans l’aéroport de Seattle un passager du vol d’Alaska Airlines qui avait commencé, quelque temps après le décollage, à proférer des menaces à l’encontre d’autres passagers, écrit le Seattle Times.

Sur la vidéo prise à bord de l’avion qui reliait Seattle à Chicago, il est possible d’entendre l’homme demander aux passagers d’accepter que «Jésus était un homme noir» et menacer de les tuer s’ils ne le faisaient pas.

«Je vais tuer tout le monde. Acceptez-le. Meurs au nom de Jésus!», crie-t-il.

Des motivations inconnues

L’homme a été maîtrisé par des membres d’équipage et des passagers qui l’ont maintenu jusqu’au retour de l’avion à l’aéroport de Seattle où il était attendu par la police.

Le média précise que, bien que l’individu n’ait pas été armé, son comportement a effrayé certains passagers.

À en juger par la vidéo, l’homme en question n’était pas noir. Ses motivations restent pour le moment inconnues.

Lire aussi:

Fraude sociale: les milliards perdus de la Sécu
Covid-19 en Île-de-France: «On assiste à une inversion de l'épidémie»
Les USA échouent à imposer leurs vues sur l’Iran au Conseil de sécurité de l’Onu
Tags:
Chicago, Seattle, États-Unis, avion
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook