Société
URL courte
Par
6316798
S'abonner

Des images montrant une femme être débarquée d’un avion d’American Airlines sous les applaudissements ont été diffusées sur les réseaux sociaux. Elle a dû quitter l’aéronef suite à son refus de porter un masque.

Après avoir refusé de porter un masque lors d’un vol, une passagère d’American Airlines a été contrainte de quitter l’avion sous les applaudissements des personnes présentes, relate Newsweek. Relayée sur les réseaux sociaux, une vidéo dévoile le moment de son expulsion.

Les images montrent une femme en train de rassembler ses valises. Les membres d’équipage et les autres passagers semblent tous porter des masques. Lorsqu’elle se dirige vers la sortie, des applaudissements retentissent. Elle réagit: «Vous pouvez applaudir autant que vous voulez», alors qu’une voix prononce: «Contentez-vous de partir».

​Initialement publiée sur TikTok, la vidéo a ensuite été vue plus de 1,8 million de fois sur Twitter.

Règles de la compagnie aérienne

Selon les consignes de protection contre la propagation du Covid-19 publiées sur le site de la compagnie aérienne, le port du masque est obligatoire pour tous les passagers sauf les plus jeunes enfants ou les personnes dont l’état de santé ne le leur permet pas.

En cas de non-port du masque, American Airlines est en mesure de refuser l’embarquement du passager concerné.

En juin dernier, plusieurs passagers d’un vol Paris-Nice ont refusé de porter leur masque, pourtant obligatoire dans les transports publics. À l’atterrissage ils ont été accueillis par les forces de l’ordre qui leur ont infligé une amende de 135 euros.

Lire aussi:

La France annonce la plus importante hausse de cas de Covid-19 en plus de deux mois
Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Un maire français frappé au visage et attaqué avec un feu d’artifice
Didier Raoult estime que le Covid-19 est désormais l'une des maladies respiratoires les moins graves - vidéo
Tags:
passager, American Airlines, masques, avion
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook