Société
URL courte
Par
272135
S'abonner

Les narcissiques, psychopathes et machiavéliques refusent plus souvent de porter un masque et de respecter les gestes barrières car ils se concentrent plus sur leur confort et ne veulent pas se soumettre aux restrictions gouvernementales, rapportent des chercheurs polonais.

Des chercheurs polonais ont découvert que les personnes narcissiques, psychopathes ou machiavéliques étaient plus susceptibles de ne pas respecter les gestes barrières et le port du masque. Cependant, elles ont davantage tendance à stocker des produits comme la nourriture et le papier toilette.

Menées par les chercheurs de l’Université de Varsovie et de l'Université des sciences sociales et humaines de Varsovie, les deux études ont été publiées dans la revue Personality and Individual Differences.

Difficulté à respecter les mesures

La première étude, qui s’est déroulée au cours de la 3ème et 4ème semaine des restrictions gouvernementales, concerne 755 personnes âgées de 18 à 78 ans et testées négatives au coronavirus au moment des examens.

Certains présentaient les caractéristiques d’une personnalité narcissique, psychopathe ou machiavélique, ce que les psychologues appellent la «Triade noire». Ils avaient ainsi la conviction d’être plus vulnérables au virus mais rejetaient plus souvent les mesures de prévention, comme le lavage fréquent des mains et la prescription de ne pas quitter la maison.

Ces personnes respectent moins les gestes barrières parce qu'elles ne croient pas à l'utilité des mesures préventives. De plus, elles se concentrent plutôt sur leur intérêt personnel et ont tendance à prendre des risques, explique le docteur Bartlomiej Nowak, auteur principal de l’étude.

Achats irrationnels

Quant à l’accumulation compulsive de certains produits lors de l’épidémie, une autre auteur de l’étude, Magdalena Zemojtel-Piotrowska, affirme en ignorer les causes:

«Nous ne savons pas exactement pourquoi les personnes sombres ont tendance à acheter plus de denrées: parce qu'elles sont plus gourmandes ou plus compétitives que les autres ou qu'elles prennent davantage soin de leur confort personnel en raison de leur sentiment de droit».

Pour réaliser la deuxième étude, les chercheurs ont interrogé 263 personnes en Pologne via des enquêtes en ligne entre le 14 et le 30 avril, au plus fort de la crise en Europe. Les conclusions de l’étude précédente ont été confirmées.

Ne pas se soumettre à l’autorité

Ces personnes de la «Triade noire» considèrent les restrictions comme une soumission à la volonté du gouvernement, ce qu'elles n’apprécient pas en raison de leur sens des droits, ont constaté les chercheurs.

En revanche, celles plus compatissantes et empathiques jugent ces mesures comme une obligation morale pour protéger leurs compatriotes.
Les chercheurs avancent que la manière de percevoir l’épidémie et les traits de caractère peuvent également être à l’origine du rejet ou du respect des gestes barrières.

Lire aussi:

Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Une «cause extérieure»: le capitaine qui a transporté le nitrate d'ammonium parti en fumée à Beyrouth s’exprime
Après le Covid-19, la Chine voit ressurgir un virus mortel transmis par les tiques
Tags:
Pologne, épidémie, étude, chercheurs, masques
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook