Société
URL courte
1231
S'abonner

Le phénomène dure depuis plusieurs jours, mais c’est surtout le mercredi 29 juillet que les passionnés d'astronomie et les simples amateurs des beautés de la nature pourront observer plusieurs essaims d'étoiles filantes et, encore et toujours, la comète Neowise.

Une pluie d’étoiles filantes, qui a commencé il y a une quinzaine de jours et qui durera jusqu'à la mi-août, deviendra particulièrement visible les 28 et 29 juillet. Les Delta aquarides du Sud apparaîtront au rythme d’une vingtaine d'étoiles filantes par heure, a indiqué Pierre Cruzalèbes, astrophysicien à l'Observatoire de la Côte d'Azur, cité par France 3.

Il a précisé que les observations devaient être faites «en fin de nuit, plutôt en direction du nord, est ou ouest».

«Car c'est du sud, à proximité de la constellation du Verseau, que les Delta aquarides proviennent. Si vous les voyez arriver de face, vous ne verrez qu'un simple flash, sans aucune trainée lumineuse», a expliqué l’astrophysicien.

Les Delta aquarides du Sud ne sont pas les seuls essaims météoritiques observables en ce moment. En effet, il y a les Draconides de juillet, les alpha-Capricornides et les Perséides. C’est à elles que l'on doit les plus riches pluies d'étoiles filantes traditionnelles du mois d'août.

«Il y en a tellement qu'il est difficile de dire de quel essaim proviennent celles que l'on voit passer», a expliqué Pierre Cruzalèbes.

Cette pluie d'étoiles filantes est, comme chaque année, observable depuis le monde entier, mais elle sera particulièrement visible dans l'hémisphère nord. Pour mieux les apercevoir, la NASA recommande de s'allonger et d'observer entre le zénith et l'horizon, soit à 45 degrés, rappelle RTL. Il faut laisser une trentaine de minutes aux yeux pour s'habituer à l'obscurité.

La comète Neowise

Si vous manquez le spectacle, les Delta aquarides du Sud seront de nouveau visibles pendant les Perséides en août.

En outre, la comète Neowise demeure toujours visible.

Découverte il y a seulement quatre mois, elle commence à s'éloigner de la Terre, mais il est encore possible de la photographier.

«Pour voir Neowise, il faut d'abord fuir les lumières de la ville, trouver un ciel bien noir, et sans brume. Oubliez donc le bord de mer, pour choisir la montagne ou la campagne», a précisé Pierre Cruzalèbes à France 3.
 

Lire aussi:

Et si les vaccins étaient inutiles et inefficaces? La France face au péril du variant brésilien
Finkielkraut «bug» en plein direct sur CNews, n’ayant pas compris que l’émission avait commencé – vidéo
De Lyon à Moscou pour le vaccin russe: un avocat français livre à Sputnik son expérience
Les USA et les alliés de l'Otan entameront leur retrait d'Afghanistan le 1er mai
Tags:
comète, étoiles filantes, pluie d'étoiles
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook