Société
URL courte
6124
S'abonner

Le sommeil lors du décollage et de l'atterrissage de l'avion peut causer des dommages à la santé, a expliqué le grand voyageur Grigori Lougovoï à l'agence d’information économique Prime. Selon lui, le changement de pression brutal peut affecter le conduit auditif.

Pour éviter les problèmes de santé, il vaut mieux ne pas dormir pendant le décollage et l’atterrissage de l’avion, et s’y consacrer plutôt pendant le reste du temps de vol. Lorsque l’avion reste à la même altitude, les passagers peuvent dormir en toute sécurité, l'essentiel est de se mettre en de bonnes conditions, a déclaré dans une interview accordée à l'agence d'information économique Prime le directeur du service de voyages Biletix, le grand voyageur Grigori Lougovoï.

«Le sommeil lors du décollage et de l'atterrissage peut être dangereux pour la santé: il y a un changement important de pression dans la cabine de l'avion, de sorte que le canal communiquant entre la cavité de l'oreille moyenne et le pharynx, la trompe d'Eustache, dans l'oreille moyenne, se rétrécit, a-t-il expliqué. Si vous n'avalez pas de la salive à temps ou ne bâillez pas, cela peut entraîner des saignements de nez, des maux de tête, dans les cas les plus critiques, des dommages au tympan».

Le voyageur a souligné que le décollage et l'atterrissage étaient non seulement les moments les plus dangereux pendant tout le vol, bien que les risques soient beaucoup moins importants que lors d'un voyage en voiture, mais aussi importants en termes de santé.

Quel siège choisir?

Pour éviter cela, M. Lougovoï a conseillé de ne pas s’endormir avant que l'avion ne prenne de l'altitude. Il a indiqué que le plus pratique était de s'asseoir près de la fenêtre plus près de la queue de l'avion.

Lire aussi:

Où est passé le navire ayant apporté le nitrate d’ammonium à Beyrouth?
Six touristes français tués dimanche au Niger par des hommes armés
Les Français tués au Niger étaient en mission humanitaire, selon la Défense nigérienne
Tags:
santé, danger, sommeil, avion
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook