Société
URL courte
74910
S'abonner

Des chercheurs britanniques et sud-africains ont découvert que la plupart des mégalithes de Stonehenge avaient été amenés sur le site depuis le bois de West Woods, situé à 25 kilomètres au nord du site. Selon l’un des co-auteurs de l’étude, ce choix relève du pragmatisme car c'était l'un des sites les plus proches.

La majorité des pierres de sarsen qui composent Stonehenge ont été apportées du bois de West Woods, situé à 25 kilomètres au nord de Stonehenge, à peu près au même moment, indiquent les résultats d’une étude publiée mercredi 29 juillet dans la revue Science Advances.

Cette conclusion a été tirée par des chercheurs des universités de Brighton, du Witwatersrand, de Bournemouth, de Reading, de l’University College de Londres, de Historic England et d’English Heritage qui ont étudié les mégalithes du site de Stonehenge.

Ainsi, ils ont utilisé des rayons X et un dispositif de spectrométrie de masse pour analyser la composition chimique des roches.

«Cela nous a montré que la plupart des pierres ont une chimie commune, ce qui nous a conduit à identifier que nous recherchons une seule source principale», a déclaré à l’AFP David Nash, co-auteur de l’étude.

Le résultat a ensuite été comparé à 20 sites sources possibles pour ces roches sédimentaires, West Woods, dans le comté de Wiltshire, étant le plus proche.

Un choix pragmatique

La signification du monument et la manière dont les mégalithes ont été transportés sur le site restent inconnues. Cependant la plupart des chercheurs supposent que ces pierres pesant jusqu'à 30 tonnes ont été amenées par traîneau.

«Je pense qu’il s’agit là d’une société très organisée», a ajouté David Nash.

Selon David Nash, le choix de West Woods par les premiers Britanniques relève du pragmatisme car c'était l'un des sites les plus proches.

Lire aussi:

«Une catastrophe pour la France»: un chef des urgences évoque un possible reconfinement
La police marocaine attaquée en tentant d’arrêter un trafiquant présumé, 20 kg d’or saisis - photos
Un couple de sexagénaires agresse une caissière qui leur demande de porter un masque dans les Vosges
Tags:
Afrique du Sud, Stonehenge, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook