Société
URL courte
1109
S'abonner

Des hackers ont inventé une nouvelle arnaque sur le réseau social Instagram ciblant les enfants et les adolescents. Pour pirater les comptes, les malfaiteurs envoient des codes et demandent qu’ils leur soient renvoyés pour prendre le contrôle de ceux de leurs victimes.

Une fille de 14 ans, originaire de Bree en Flandre, a été victime d’un nouveau type d’arnaque qui sévit actuellement sur Instagram en ciblant les enfants et les adolescents, rapporte le 30 juillet le journal Het Nieuwsblad.

Selon le média, la mère de cette fille a raconté que son enfant avait reçu un message sur Instagram d’une amie qui lui demandait son numéro de téléphone.

«Ma fille pensait qu’elle avait perdu son téléphone ou ses contacts, elle lui a donc donné son numéro», raconte-t-elle.

Un peu plus tard, comme le précise la source, sans comprendre comment, la jeune fille s’est faite pirater sans s’en rendre compte.

«Au bout d'un moment, Kirsten a reçu des réactions de colère de la part de ses amis parce qu'ils avaient été contactés par son compte et avaient perdu de l'argent!», a expliqué la mère.

Comme l’indique le média, après avoir pris le contrôle de son compte Instagram, des hackers ont envoyé des messages aux contacts de cette fille, dans lesquels ils ont demandé dans un premier temps les numéros de téléphone. Après avoir reçu ce qu’ils voulaient, la victime reçoit un SMS avec un code et des hackers demandent de le leur renvoyer rapidement.

«Il ne faut pas oublier qu’ils se font passer pour ma fille que les personnes contactées sont censées connaître. “Tu ne me fais pas confiance?”», vont-ils par exemple demander pour parvenir à leurs fins.

Et si une personne leur renvoie le code, ils lui donneront d'autres codes.

«Pour chaque code que vous envoyez, vous perdez 50 euros...», explique la mère de l’adolescente, en ajoutant que sa fille n’a pas perdu d’argent, contrairement à nombre de ses amis.

Une arnaque répandue dans la région

La victime de cette arnaque a alors supprimé son compte sur le réseau social et a déposé une plainte à la police. Il s’est avéré qu’elle n’était pas la première dans la région.

«C'est pourquoi je tiens à mettre en garde tout le monde contre ces pirates informatiques. D'autant plus qu'ils ciblent les enfants et les adolescents qui sont vulnérables dans cette situation», a ajouté la femme.

Lire aussi:

Deux morts et plus de 160 blessés dans l'effondrement d’une tribune dans une synagogue près de Jérusalem - vidéos
Israël fait face au rythme le plus élevé de roquettes jamais tirées vers son territoire, selon l'armée
Ce qu’il s'est vraiment passé à Nice où une explosion a eu lieu près du Palais des congrès
Tags:
malfaiteurs, hackers, arnaque, Instagram
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook