Société
URL courte
170
S'abonner

Un petit Libanais est né au moment où une salle d’accouchement d’un hôpital de Beyrouth a été détruite par les deux explosions meurtrières survenues dans le port. Le bébé est en parfaite santé.

Au moment des puissantes explosions qui ont retenti dans le port de Beyrouth le 4 août, un bébé était en train de venir au monde dans une salle d’accouchement de l'hôpital universitaire Saint George, à quelques kilomètres du point de départ de la catastrophe.

Посмотреть эту публикацию в Instagram

Публикация от Long Live Lebanon (@long.live.lebanon)

Le moment où l’explosion souffle les vitres et le matériel médical de la salle d’accouchement a été filmé par le père du bébé dont la séquence a été partagée sur le compte Instagram «Long Live Lebanon».

Des lampes torches à l’appui

Le petit garçon, qui a reçu le nom de George, et sa famille ont survécu à la catastrophe. Ils ont remercié les médecins et les infirmières qui sont restés calmes et ont aidé la mère à accoucher dans ces conditions extrêmes.

Le personnel a en effet dû recourir à la lampe de leurs téléphones portables car le souffle de l’explosion a brisé toutes les vitres et dévasté la salle d’accouchement.

Lire aussi:

Polémique: la chaîne française M6 s’attire les foudres des Maghrébins
Pour le Pr Raoult, l'épidémie actuelle est «une autre maladie» qui «n’a rien à voir» avec celle de mars-avril
Enedis veut couper l'électricité de Bernard Tapie: «Ce qu'ils veulent, c'est ma peau»
Tags:
accouchement, bébé, Beyrouth, Libye
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook