Société
URL courte
31712
S'abonner

Une fusillade lors d’un «rassemblement social» a eu lieu dans la nuit du 8 au 9 août à Washington, impliquant «au moins trois tireurs», a annoncé le porte-parole du département de la police locale. L’incident a fait un mort et 20 blessés, dont deux mineurs. Un officier de police, hors service au moment des faits, se trouve dans un état critique.

Un jeune homme de 17 ans est décédé et 20 autres personnes, dont 11 femmes, ont été blessées lors d’un échange de coups de feu survenu dans la nuit du 8 au 9 août dans un quartier du sud-est de Washington, a annoncé lors d’un point de presse Dustin Sternbeck, porte-parole de la police locale.

Deux des victimes ont 17 ans, les autres sont des adultes, a-t-il précisé. En ce moment la personne le plus grièvement blessée est un officier de police qui «lutte pour sa vie» et était hors service au moment des faits. Les jours des autres ne sont pas en danger, a-t-il détaillé.

Le bilan précédent de l’incident faisait état d’un mort et de neuf blessés pris en charge dans les hôpitaux à proximité.

Fusillade lors d’une «soirée»

À en croire un habitant du quartier, cité par la radio WTOP-FM, le feu a été ouvert lors «d'une soirée d’anniversaire» avec des DJ.

«J'ai vu une jeune femme, elle a reçu une balle dans la jambe. Un jeune homme, il était penché contre sa voiture… ça ressemblait à des mitraillettes», a-t-il témoigné à la radio avant de comparer le chaos dans la rue avec celui de Beyrouth ces jours-ci.

Au moins trois tireurs

La police a également évoqué «un rassemblement social», d’autant plus dangereux en temps de pandémie, au cours duquel «une sorte de dispute s’est produite». «Nous avons au moins trois tireurs, mais il y en avait probablement plus», a-t-il dit en répondant à l’une des questions des journalistes.

Aucune information concernant les motifs exacts de la fusillade ni ses auteurs présumés n’est disponible dans l'immédiat.

Lire aussi:

Les autorités du Haut-Karabagh décrètent la loi martiale et la mobilisation générale
Des chercheurs désignent la plus grande «ruse» du coronavirus
Moscou réagit aux tensions dans le Haut-Karabagh
La loi martiale introduite en Arménie face aux événements dans le Haut-Karabagh
Tags:
Washington, tireur, fusillade
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook