Société
URL courte
552
S'abonner

Les services météorologiques américains vérifient actuellement les données obtenues le 16 août sur la température dans le parc national de la vallée de la Mort. Ce jour-là, le mercure a atteint 54,4°С. Si les résultats sont confirmés, ce lieu sera le plus chaud de la planète.

Le parc national de la vallée de la Mort aux États-Unis aurait enregistré dimanche 16 août la température la plus élevée sur la planète: 54,4°С. Les données sont actuellement en cours de vérification par les services météorologiques du pays, rapporte la BBC.

«Quand vous sortez, c'est comme si une armée de sèche-cheveux vous souffliez au visage», confie à la BBC une employée du parc avant d’ajouter: «Vous ressentez la chaleur comme si vous étiez dans un four».

La chaleur a même conduit le 16 août au dysfonctionnement d’une centrale électrique, car un grand nombre d’habitants utilisent leurs climatiseurs. Afin de gérer la demande d'électricité de l'État et d'éviter un arrêt complet, les autorités recourent à des pannes de courant programmées pour contrôler et conserver l'énergie.

D’autres records

Le précédent record de température enregistré dans la vallée de la Mort était de 54°C, en 2013, alors que les 56,6°C enregistrés un siècle plus tôt avaient été remis en cause par des experts en météorologie.

En outre, selon l'historien météorologique Christopher Burt, le relevé en 1931 des 55°C en Tunisie présente «de graves problèmes de crédibilité», la température ayant été enregistrée à l'époque coloniale.

La canicule actuelle s'étend de l'Arizona, dans le sud-ouest du pays, jusqu'à la côte de l'État de Washington, dans le nord-ouest. Les températures devraient commencer à baisser vers la fin de la semaine. Cependant, une chaleur étouffante persistera pendant encore au moins 10 jours.

 

Lire aussi:

L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
Covid-19: Quand la cheffe de file de la gauche marocaine verse dans le complotisme décomplexé
Tags:
chaleur, États-Unis, vallée de la Mort
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook