Société
URL courte
4316
S'abonner

Neuf enfants âgés de 13 à 15 ans ont été tués par la foudre dans le nord-ouest de l'Ouganda alors qu’ils jouaient au football, a annoncé le 28 août la Croix-Rouge ougandaise à laquelle se réfère l’AFP.

Une tragédie a eu lieu jeudi soir à Arua, une ville située dans le nord-ouest de l'Ouganda, près de la frontière avec la République démocratique du Congo, lorsqu’un groupe d’enfants était en train de jouer au football.

«Un seul des dix enfants a survécu», a déclaré à l'AFP Irene Nakasiita, une porte-parole de la Croix-Rouge ougandaise, précisant que les victimes avaient entre 13 et 15 ans.

Le pire drame du genre en Ouganda depuis 2011

Selon Mme Nakasiita, il s'agit du pire drame de ce genre en Ouganda depuis 2011, date à laquelle 18 enfants avaient été tués par la foudre dans une école et plusieurs dizaines d'autres blessés dans l'ouest du pays.

Les blessures ou morts causées par la foudre ne sont pas rares en Ouganda, mais le bilan humain est la plupart du temps bien moins lourd.

En février, quatre gorilles de montagne, une espèce protégée, avaient été ainsi tués dans le parc national Mgahinga, dans le sud-ouest du pays.

Lire aussi:

Combats sanglants dans l’Himalaya: «l’armée indienne ne fait vraiment pas le poids face à l’armée chinoise»
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Tags:
enfants, football, foudre, Ouganda
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook