Société
URL courte
0 73
S'abonner

La morsure d’une fausse veuve noire dotée d’un venin destructeur de chair a failli tourner au drame pour un Britannique, relate The Sun. Arrivé à l’hôpital pour soigner une douleur à son genou, il n’est pas passé loin de l’amputation de sa jambe.

Un Britannique de 32 ans a failli perdre sa jambe après avoir été mordu par une araignée. Comme il l’a raconté au quotidien britannique The Sun, après une nuit passée dans la maison de son frère, il a aperçu, au réveil, une fausse veuve noire sur le rideau en face de lui. Quelques minutes plus tard, il a senti une douleur à son genou.

Après un examen médical dans un hôpital, l’état de la jambe suscitait de l’inquiétude, car le venin continuait de se répandre.

«On m’a dit qu’aucun animal volant dans ce pays ne portait le venin empoisonné qui a pénétré dans mon genou, j’avais donc été mordu par une araignée ou un serpent», a raconté Tony, la victime, au Sun.

Finalement, le traitement a porté ses fruits et l’homme a pu quitter l’hôpital avec ses deux jambes quelques jours plus tard. Par la suite, il a appris qu’il avait failli y laisser sa jambe.

«Je me sens chanceux, cela aurait pu être bien pire», a confié Tony au quotidien.

Plus tard, les voisins du frère de Tony ont découvert un nid de fausses veuves noires dans une gouttière du toit. Ces araignées ont en elles un venin destructeur de chair, qui a déjà provoqué bon nombre de blessures et de morts chez des Britanniques.

Lire aussi:

Les États-Unis cherchent à former une coalition contre le Nord Stream 2
Une bagarre entre automobilistes tourne au drame en Seine-Saint-Denis
L’étrange liquide découvert dans une ancienne tombe en Chine identifié
Assoupi au volant, il prive d’électricité une partie de la Drôme
Tags:
amputation, morsure, araignée, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook